FORUM ÉLECTRICITÉ


S'inscrire Aide

Profil du membre mickm06

Rechercher dans le forum électricité :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

19 126

questions dans le
forum électricité


Membre inscrit mickm06 sur le forum Électricité

mickm06
a posté 20 messages sur le forum Électricité :


Multi-Forums

En fait l'appareil que j'ai, est un peu plus qu'un wattmètre :
Il compte aussi la consommation en Wh, d'où l'intérêt de le laisser quelques jours pour mesurer le vrai coût.
La seule chose qu'il ne fait pas c'est la différence heures creuses et pleines.
C'est pour cela qu'il a besoin de piles.
19 septembre 2016 à 10:56
forum consulter ce sujet Chauffe eau électrique instantané CLAGE triphasé

Merci CMT.
Effectivement le petit cumulus, rapide si possible, est la solution la plus simple, d'autant plus si je le mets sous l’évier.
Reste à évaluer si je garde le second pour la cuisine et douche d'été.
19 septembre 2016 à 09:58
forum consulter ce sujet Chauffe eau électrique instantané CLAGE triphasé

Publicité

Bonsoir,

Certes il est petit, mais ce n'est pas son seul avantage, et pour moi ça ne compte pas plus que cela, car il remplacerait un cumulus existant, et je n'ai pas de problème de place.

Non, ce qui me motive vraiment, c'est l'aspect consommation.
J'avais estimé il y a quelques temps qu'un cumulus consomme environ 3kWh par jour rien que pour se maintenir à sa température.
De mémoire, j'avais fait cela après une semaine d'absence, où seul le cumulus et le frigo étaient en service.
J'avais également estimé que cela représentait à peu près autant que la consommation utile (l'eau chaude utilisée).
Je vais vérifier cela en branchant un wattmètre si j'arrive à trouver des piles.
Si la mesure est juste, on parle d'environ 1000kWh, soit 130 € en tarif de nuit, par an, juste pour disposer d'eau chaude quand on le souhaite.
Si c'est pour en consommer 10 litres par jour, c'est un peu abusé, je trouve, écologiquement et économiquement parlant (ce deuxième cumulus n'alimente que la cuisine).
Une autre solution serait de prendre un cumulus beaucoup plus petit, quitte à conserver celui qui est installé en backup si on a besoin de la douche (mais il me semble qu'un cumulus n'aime pas rester froid, il sédimente, ou je ne sais quoi ...). J'espère vos avis !

Il suffit de se promener un peu en Europe autour de nous pour constater que la production d'eau chaude est loin d'être majoritairement par cumulus.
Ces solutions de chauffage instantané sont des vraies solutions pour des points d'utilisation discrets / isolés.

N'en déplaise à GL, la forte puissance sur un temps bref n'implique pas une grosse consommation. Dans ce système, toutes les calories consommées vont dans l'eau utilisée, pas dans l'eau qui dort. ;)

Il n'en reste pas moins que l'alimentation doit être dimensionnée et pensée en conséquence.
9kW semble un minimum pour avoir un peu de débit, soit 3kW par phase, ça va faire un peu juste.
Effectivement, il y a peut être quelque chose à faire avec un délesteur.
Donc je vais creuser un peu de ce côté. Quelqu'un a une piste ?
18 septembre 2016 à 23:16
forum consulter ce sujet Chauffe eau électrique instantané CLAGE triphasé

Merci pour toutes ces infos CMT, il vaut mieux un qui sait que dix qui cherchent !
Matériel commandé dans la foulée, sauf le câble, il faut d'abord faire son chemin et mesurer.
18 septembre 2016 à 22:48
forum consulter ce sujet Branchement tableau secondaire

Bonjour CMT, et merci pour ce joli travail qui va bien me servir !
Il n'y a plus qu'à monter tout ça.

Je vais effectivement m'orienter vers un tableau secondaire en triphasé, c'est la meilleure solution.
Comme j'ai quelques circuits annexes, que je n'avais pas détaillé, je vais passer sur un tableau à trois rangées, je serai plus à l'aise, même si effectivement je ne mets qu'un ID tri type A en tête.
Je ne pourrai pas profiter des peignes tri, mais j'aurai plus de place.
La non-sélectivité n'est pas un gros problème pour moi, les défauts sont quand même rares, heureusement.

Le plus pénible sera sans doute de passer la nouvelle ligne en 5G6.
A ce propos, est-ce que le R2V 5G6 est toujours composé de fils multibrins ?
J'ai vu des photos sur des sites où on le voit monobrin, mais c'est peut-être la photo qui est non conforme.
Sur d'autres sites, on voit chaque conducteur composé de 6 brins de 1mm².
18 septembre 2016 à 17:05
forum consulter ce sujet Branchement tableau secondaire

Bonsoir.

Quelqu'un connaît-il ce produit ?
http://www.solutions-tmi.com/chauffe-bain-instantane-electronique,fr,4,CEX.cfm

Il est vendu en tant que chauffe-eau 400 V, triphasé, je suppose que les résistances sont montées en triangle.
Cela sera-t-il compatible avec une installation 3 phases + neutre ?
Pas besoin de différentiel dans ce cas !

Apparemment il n'y a pas beaucoup de choix en triphasé, c'est dommage parce-que le courant est fort en mono.
Merci pour vos retours.
17 septembre 2016 à 23:12
forum consulter ce sujet Chauffe eau électrique instantané CLAGE triphasé

Oui bien sûr on devrait commencer par ça, évidemment !
C'est une maison que j'ai rachetée, le propriétaire était maçon, mais pas électricien visiblement !
Une extension a été construite qui comprend la cuisine, salle à manger, cuisine d'été, douche extérieure, et piscine, rien que ça !
Si je fais le compte, j'ai donc une cuisine complète avec plaques induction, four, lave-vaisselle, microwave, un cumulus 150 L, une piscine 1 kW, et je ne compte plus deux chauffages électriques 2 et 1,5 kW que je vais enlever (installation clim réversible) mais qui sont connectés aujourd'hui.
Le plus cocasse c'est qu'actuellement tout ceci est alimenté par une seule phase donc 30 A.
Depuis 6 mois je n'ai pas eu de disjonction, j'ai dû brûler beaucoup de cierges. lol
D'où au départ mon souhait de passer sur deux phases en laissant le reste sur la troisième.
Le reste, c'est principalement la nouvelle PAC, le cumulus principal, et deux petits radiateurs dans les chambres annexes, rarement utilisés.
Si je reviens à l'extension, qui comme vous voyez comprend la plus grosse consommation, c'est vrai que l'idée de l'alimenter en tri est tout à fait légitime.
Les chauffages vont disparaître, certes, par contre je considère le remplacement du cumulus par un instantané, car c'est juste pour la cuisine. C'est donc ridicule d'avoir cumulus qui ne consomme que pour se maintenir chaud.
Donc l'idée de mettre du triphasé me permet d'envisager le chauffe-eau instantané, je pense.
C'est toujours bon de discuter avant !
17 septembre 2016 à 21:57
forum consulter ce sujet Branchement tableau secondaire

OK là je pense que j'ai toutes les options !
Ça va être nickel, merci CMT.
17 septembre 2016 à 12:58
forum consulter ce sujet Branchement tableau secondaire

Effectivement c'est une idée intéressante.
Mais c'est un poil plus complexe et cher.
Il faudra faire des compromis...
17 septembre 2016 à 09:23
forum consulter ce sujet Branchement tableau secondaire

Merci, je comprends mieux la démarche, il faut tout considérer pour équilibrer l'installation.
En même temps, si j'ajoute toutes les puissances max connectées à chaque phase, il y a peu de chances que je sois en dessous de l'abonnement.
17 septembre 2016 à 09:19
forum consulter ce sujet Alimentation tableau divisionnaire

Très bien, merci pour ces réponses, je vais évaluer la possibilité de passer en tri.
Ce n'est pas forcément simple si je conserve le tableau existant qui est 2*13M, c'est pour cela que je suis parti a priori sur 2 phases.
17 septembre 2016 à 09:09
forum consulter ce sujet Branchement tableau secondaire

Bonsoir.

Je croyais avoir compris, mais là le doute s'installe, quant à la réponse, certainement très éclairée, de GL.
Si un radiateur fait 1000 W, pour moi ça fait 1kVA, et ça consomme au max 5A.
Donc pourquoi ne pas pouvoir mettre 3 radiateurs, donc 3kVA sur une phase de 6kVA ?
Ceci bien sûr n'a rien à voir avec le débat sur l'équilibrage qui reste ouvert.
16 septembre 2016 à 22:54
forum consulter ce sujet Alimentation tableau divisionnaire

Merci CMT pour ces éléments.

Il me semblait avoir lu quelque part sur un topic que le minimum de section entre un principal et un secondaire était de 10, mais je n'avais pas compris pourquoi non plus.
Pour moi, 6mm² sur 20 m doit effectivement être OK pour ce qui est de la perte en ligne ou échauffement.

Donc pour le câble, je suis obligé de prendre du rigide, RO2V 4G6, ça va être un peu dur à plier mais ça devrait aller.
Quand il est enterré, j'imagine qu'il faut le mettre dans une gaine quand même ? par contre, ça m'arrangerait si la gaine est un peu souple, type ICT ...
16 septembre 2016 à 22:45
forum consulter ce sujet Branchement tableau secondaire

Bonjour


Je dois refaire le câblage et l'alimentation du tableau secondaire, qui est saturé et mal foutu.
Je suis en triphasé, 3*30A
Le tableau est actuellement alimenté par une phase unique, je souhaiterais en mettre 2.

Mes interrogations / vérifications sont donc :
- Il me semble que du 6 mm² n'est pas conforme, ce devrait être du 10 ?
La distance est de l'ordre de 20m.
- Peut-on mettre seulement 2 phases sur le tableau secondaire ?
Je pense que oui, mais on ne sait jamais.
- Est-ce que les 2 phases qui sont sur le secondaire, doivent être réservées au secondaire, et donc inutilisées sur le tableau principal ?
Je ne pense pas, mais je préfère vérifier.
- Est-ce que les deux départs de phase vers le secondaire peuvent / doivent être protégées par un modulaire de 32A sur le principal ?

Pour ce qui est du câble à tirer entre les deux tableaux, si je dois avoir 2 phases, il me faut 4 conducteurs ? N, 2 Phases, une terre, tous de section identique ?

Le câble passera partie en apparent (cave, mur de clôture extérieur) et enterré (jardin) sur 20m :
Que vaut-il mieux utiliser à votre avis ?
Du RO2V ou des cales indépendants, dans quel type de gaine (ICT...).

Merci à tous pour vos avis.
16 septembre 2016 à 21:27
forum consulter ce sujet Branchement tableau secondaire

Bonsoir

Je n'ai toujours pas décidé de ce que je vais faire, et je commence à douter qu'un ID tri en tête soit la meilleure idée, suite à vos remarques.
J'ai regardé un peu plus en détail le tableau existant, c'est une vraie calamité, c'est peut-être par là qu'il faut commencer.
En effet, tout remettre d'équerre pourrait sans doute corriger ou permettre de détecter plus facilement un défaut d'isolement, qu'en pensez-vous ?
Car la situation actuelle avec phase commune sur tous les circuits et coupure unipolaire par fusible n'est pas propice à une mesure d'isolement, non ?

Merci pour vos avis.
16 septembre 2016 à 21:08
forum consulter ce sujet Remplacement AGCP DD 500mA et ID

Heu, désolé, je me suis embrouillé.
Le disjoncteur du compteur n'est pas différentiel, donc pas sélectif.
Je ne sais pas pourquoi j'ai cru y voir le logo S.
Je l'ai revu ce soir, il est bien calibré à 30A, mais pas différentiel.
15 septembre 2016 à 22:13
forum consulter ce sujet Remplacement AGCP DD 500mA et ID

Merci pour ces précisions pour le contrôle, et pour la sécurité, effectivement je ne suis pas vraiment outillé.
Il y a quand même un bouton Test sur le DD, qui fonctionne, mais ça ne m'avance à rien dans la problématique

Pour ce qui est de l'ID triphasé en tête, je n'ai pas vraiment le choix, car le tableau est à déplacer, et à repenser complètement.
Dans un premier temps, je vise une mise en sécurité minimale et urgente, et je ne peux qu'installer cet ID avec un minimum de modifications.

Une fois installé cet ID 30mA juste derrière le DD 500mA :
- si j'ai un défaut d'isolement (voire des) supérieur à 30mA, cela va se voir très vite, non ?
- en toute logique, si j'ai toujours des disjonctions intempestives sur le DD, n'est-ce pas la preuve qu'il est trop sensible aux surtensions ? Car sinon, s'il s'agit d'un défaut différentiel, ce serait l'ID qui déclencherait en premier, normalement ?

Je suspecte le DD d'être trop sensible (parce qu'il disjoncte à la moindre approche d'orage, sans consommation particulière dans la maison, et que je suis le seul dans ce cas parmi mon voisinage. Est-ce dû au fait qu'il serait de type "instantané" et non pas "sélectif" ? Il n'a pas de logo S encadré, mais un signe qui me fait penser à "instantané" (comme un aileron allant vers la droite).
Le DD du PDL est sélectif. Si on met un DD sélectif au tableau, que va-t-il se passer pour l'ordre des disjonctions éventuels ? le hasard ?

Cordialement.
15 septembre 2016 à 15:27
forum consulter ce sujet Remplacement AGCP DD 500mA et ID

Oui effectivement c'est peut-être vrai, ou pas.
Je vais chercher quelqu’un qui est équipé pour le contrôle.

Je suppose que tester la terre par le branchement d'une ampoule de 40W voire 60 entre phase et terre (en toute sécurité bien sûr ) n'est pas dans vos recommandations !
Mais cela doit quand même donner une idée du niveau du différentiel, non ?

Quant à la mesure d'isolement, s'agit-il de mesurer le courant de fuite éventuel au repos ?

Mais est-ce que c'est vraiment le différentiel ou la surintensité qui fait disjoncter en cas d'orage ?

Une fois installé l'ID en tête de tableau, est-il envisageable de supprimer le DD 500, même si le DB au PDL n'est pas différentiel ? Après tout, ce devrait être l'ID qui disjoncte en premier, en théorie au moins !

Merci pour vos conseils.
14 septembre 2016 à 19:06
forum consulter ce sujet Remplacement AGCP DD 500mA et ID

Merci beaucoup pour ces précisions 1insp.

Je vais investiguer un peu plus côté rue, voir le calibre, s'il est caché, et je vais également demander à ENEDIS des précisions.

J'en déduis, logiquement, que le DD 500 mA dans la maison est ma propriété, et qu'il est normal qu'il ne soit pas plombé, et que si je pense qu'il est défectueux je peux en disposer à ma guise, pour le remplacer par quelque chose qui tienne mieux, sans pour autant aller dans la rue à chaque orage si c'est le DB du PDL qui saute.
Est-ce que j'ai bon ?

Merci !
14 septembre 2016 à 17:01
forum consulter ce sujet Remplacement AGCP DD 500mA et ID

Bonjour à tous

Je suis nouveau sur ce forum passionnant, ce qui explique la longueur du message et le nombre de questions que je me pose.

Je dois reprendre une installation électrique de 1987 qui n'est pas aux normes actuelles, bien entendu, donc sans interrupteur différentiel, avec des fusibles… dans la maison que j'ai rachetée.
Outre l'absence d'ID et de DJ par circuit, mon installation disjoncte (le DD 500mA près du tableau) fréquemment dès qu'il y a de l'orage dans le coin.
Je suis en bout de ligne, mais je disjoncte beaucoup plus souvent que les voisins immédiats (il y a 5 compteurs au même endroit).
La terre a été contrôlée, et est correcte.

J'ai un abonnement tri 3*6kVA, soit un calibre de 30A, une installation de type 2, à 50m du compteur.

Dans la rue il y a deux boitiers superposés, le supérieur contient le compteur (récent) et un boitier blanc (de communication ?).
Je n'ai pas ouvert le boitier inférieur (clé triangulaire).
Au dos du boitier inférieur se trouve un troisième boitier, contenant un disjoncteur NON différentiel, sélectif, apparemment sans réglage de calibre.
Ce disjoncteur ne disjoncte jamais, c'est toujours le disjoncteur intérieur près du tableau qui saute en cas d'orage.

Dans la maison, il y a un DD 500 mA triphasé à côté du tableau, c'est un BACO de 1987 DBA 030 43500, Ir 10-30, réglé sur 30A.

Je suis surpris car ce DD ressemble à un disjoncteur de branchement ERDF, puisqu'il est calibré, par contre il n'est pas plombé, et je ne trouve pas de DD près du compteur dans la rue.

Cela me pose tout un tas de questions !
- Pourquoi n'y a-t-il pas de protection différentielle sur le disjoncteur de rue ? Ou bien est-il caché dans le boitier inférieur que je n'ai pas ouvert ?
- Pourquoi y a-t-il un disjoncteur calibré dans la maison, normalement ce disjoncteur est au compteur, propriété d'ERDF ?
- Ce disjoncteur n'est pas plombé, je peux changer le calibre tout seul ! (en même temps, il est au max)
- Où se trouve la limitation de l'abonnement à 30A ? Uniquement sur ce disjoncteur, que je peux remplacer ?
- Est-ce que l'installation doit disjoncter si une des phases dépasse 30 A (avec une petite marge j'imagine), pour l'instant ce n'est jamais arrivé, mais l'hiver approche !
- Est-ce que ce vieux disjoncteur serait la cause probable des ces disjonctions intempestives ? Trop faible, trop vieux ?
- A qui appartient ce DD ? Je suspecte qu'il est trop sensible au surtensions, et je voudrais l'éliminer / le remplacer
- Si je mets un ID en tête dans le tableau, faut-il quand même conserver un disjoncteur en amont du tableau
- Ce disjoncteur doit-il être différentiel 500mA ? De type instantané ? De quel calibre en A ?

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ces mystères ?

Ma première tâche est donc de mettre l'installation en sécurité, avant d'envisager la refonte complète du tableau, car la configuration a évolué depuis le schéma initial.

J'envisage de mettre en sécurité en mettant en tête de tableau un ID triphasé 40A de type A.
Ici encore des questions :
- Puis-je me passer de disjoncteur différentiel à l'arrivée dans la maison si je considère l'ID comme dispositif de coupure ?
- Est-ce une bonne idée par rapport aux disjonctions fréquentes en cas d'orage ?
- Le calibre 40A (supérieur à l'abonnement 3*30A que je ne vais pas changer) est-il suffisant, ou bien est-ce plus sûr de prendre un 63A beaucoup plus cher ?

Merci d'avance pour vos éclaircissements.
14 septembre 2016 à 14:04
forum consulter ce sujet Remplacement AGCP DD 500mA et ID


La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo