FORUM ÉLECTRICITÉ

S'inscrire Aide

Section des câbles et calibre contacteur

Rechercher dans le forum électricité :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :
Actuellement 22 421 questions dans le forum électricité


22188

Question Forum Électricité : Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonjour.

Pour installation de 3 radiateurs de 1000W sur le même départ, j'ai utilisé un disjoncteur 20A Legrand réf 4500 13 comme protection et un contacteur Legrand 4125 23 protégé par un disjoncteur 2A pour le circuit de commande via thermostat filaire.
Le câblage de puissance est réalisé en câble de 2.5 mm². Le courant est estimé à 13.5A.
Si le thermostat supportait l'intensité de 13.5A, le branchement serait direct, sans contacteur intermédiaire; la section des câbles (2.5mm²) conviendrait au disjoncteur de 20A.
Mais le calibre du contacteur utilisé est de 25A. On m'a signalé cela comme une anomalie par rapport aux nouvelles normes (voir ci-dessous). Je devrais :
- Soit utiliser un contacteur de 20A
- Soit mettre des câbles de section 4 mm².
En quoi le contacteur intervient à ce sujet ? Je conviens qu'un contacteur de calibre 16A ou 20A convient mais pour moi, 25A, 32A ou même 40A conviendraient également. Le contacteur est un organe de commande, pas une protection. Merci de vos réponses.

Le courant assigné (calibre) de la protection contre les surcharges et court-circuits d'au moins un circuit n'est pas adapté à la section des conducteurs correspondants.
Remarques : Présence de protections contre les surintensités inadaptées à la section des conducteurs ; Faire intervenir un électricien qualifié afin d'installer des protections contre les surintensités adaptés aux sections des conducteurs.


Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
schéma circuit chauffage électrique

01 mai 2022 à 16:15
Réponse 1 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Correction :
Les disjoncteurs Legrand 20A ont la référence 4067 75.
Sorry
01 mai 2022 à 16:59
Réponse 2 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

1Insp
Membre inscrit
1Insp
4 509 messages
Bonjour.
Citation :
Mais le calibre du contacteur utilisé est de 25A. On m'a signalé cela comme une anomalie par rapport aux nouvelles normes (voir ci-dessous). Je devrais :
Je ne pense pas que le diagnostiqueur ait pris le contacteur pour une protection (ou alors il s'est trompé lourdement); vous avez raison le contacteur est un organe de commande.
Il doit certainement y avoir autre chose.
Bonne continuation.
01 mai 2022 à 17:35
Réponse 3 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonjour.
Question calibre disjoncteur différentiel principal :
Le disjoncteur différentiel 30mA de tête Legrand 4116-11 est de calibre 40A.
Il permet la protection de toute la ligne de disjoncteurs comme le montrent les peignes de liaison phase et neutre scotchés respectivement en rouge et bleu (voir photos).

On me demande de le remplacer par un disjoncteur de calibre 63A selon les nouvelles normes.
L'installation a plus de 10 ans et fonctionne ainsi sans problème.
J'avoue que j'ai du mal à valider ce qui m'est dit.
Mon disjoncteur 40A n'est-il pas préférable à un disjoncteur de 63A? (Sans lien avec ce qui précède, je précise que le différentiel a été testé et déclenche bien vers 25mA)
Merci de vos réponses.

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
distribution coffret électrique Aligne de disjoncteurs

01 mai 2022 à 18:57
Réponse 4 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

SylvainD
Membre inscrit
SylvainD
128 messages
Bonjour.
A combien est calibré votre disjoncteur de branchement ? S'il est supérieur à 40A alors il faut un ID de 63A.
Cordialement.
02 mai 2022 à 06:31
Réponse 5 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
Bonjour.

Autant sur le 1er point le diagnostiqueur a tout faut et confond Contacteur et Disjoncteur.
25A pour un contacteur, ce n'est pas une protection, mais la valeur maxi qu'il accepte avant de se détériorer.
Mettre un contacteur de 20A diminuerait la marge de sécurité, cela n'a aucun sens.
Et vu que vous avez un disjoncteur 20A en amont de tout cela, le 4² ne servirait rien.

Par contre pour le 2ème point il aurait potentiellement raison avec la norme en vigueur actuellement.
Il faut être certain que vous ne dépasserez jamais 9 kW en usage simultané sur cette rangée.
Dans les faits :
- Si votre abonnement n'est pas supérieur à 6kVA vous n'avez aucun risque
- Vous n'avez aucun gros consommateurs sur cette ligne, donc la probabilité de dépasser 9kW tend vers zéro.

On a fait les installations comme cela jusqu'en 2015 la norme s'est un peu durcie à cette époque.
Cela explique que vous n'avez pas eu de problème pendant 10 ans.

Tant que vous ne changez pas vos usages pas de raison de changer.
02 mai 2022 à 07:26
Réponse 6 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

1Insp
Membre inscrit
1Insp
4 509 messages
Bonjour.
Il me semblait bien qu'il y avait autre chose. Autre problème, vous confondez disjoncteur et interrupteur.
Ce que vous appelez un disjoncteur 40A est en réalité un interrupteur 40A ; et les références que vous mentionnez sont le pouvoir de coupure (dans le cas de disjoncteurs) et la tenue au courant de court-circuit (dans le cas des interrupteurs).
Jusqu'en 2015 (si je ne me trompe) il était admis d'avoir des ID 40A en aval des DB et ce jusqu'à une puissance de branchement < ou égale à 18kVA ; avec une aggravation de passer à 63A pour le chauffage de plus de 8kVA installé, (logements de plus de 100m²). On ne sait pas si vous êtes dans ce cas.

Le problème avec les diagnostiqueurs, est qu'il font leur analyse avec les textes d'aujourd'hui ; hors les normes n'ont pas d'effets rétroactifs ; et une installation est toujours conforme à la norme qui était applicable lors de sa réalisation.
Autre point, cet ID 40A est il le seul, en tête de tableau ?
On pourrait douter, d'autant plus qu'il n'a pas l'air de type A.
Donc, même si vous "pouvez" appliquer ce qu'il vous est demandé, il n'est aucune obligation, ni danger, même si le DB est un 15/45A (mono).
Bonne continuation.
02 mai 2022 à 09:22
Réponse 7 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonsoir.
Section câbles et calibre contacteur :
D'abord merci, grand MERCI pour ces réponses précises et rapides.
Mea culpa ensuite, j'ai parlé disjoncteur alors que ce n'était qu'un inter différentiel. J'avais seulement corrigé la référence !
Un plan vaut mieux qu'un long discours ; je joins donc un plan de mon installation.
Le disjoncteur général (de branchement?) différentiel 500mA Schneider S DB90 est réglé sur 60A. Pour le circuit "chauffage" (8 radiateurs de 1000W), j'ai donc en cascade l'inter différentiel 40A 30mA puis les 4 disjoncteurs.
Ensuite, il y a 2 départs simples vers 1 (C16 rep. 7) ou 2 radiateurs (C20 rep. 5) et deux départs relayés (rep. 4 et 7) respectivement pour 3 et 2 radiateurs de 1000W. Les contacteurs de 25A sont sur ces deux circuits.
La réponse à la première question est donc, sauf erreur : "Pas nécessaire de changer la section des câbles de 2.5mm² vers 4mm² pour ces deux circuits". Ça ne dépend pas du calibre du contacteur.

J'avais voulu séparer les questions mais ...
Calibre disjoncteur différentiel principal :
Mon disjoncteur diff n'étant plus qu'un inter diff, la protection est donc assurée par le disjoncteur général (Disjoncteur de branchement ?) 60A pour le circuit chauffage (rep.3) et pour le reste de distribution de ce coffret (Rep.10) qui concerne le chauffage SdB (rep. 11), l'éclairage (rep.19, 29, 39) et des prises standard (18.28.38), pour l'informatique et les box en CPL(rep. 12) et enfin pour un dernier réseau de 4 prises standards additionnelles, rajoutées ultérieurement (rep.13). L'occupation des locaux fait que les 8 radiateurs n'ont pu être simultanément en service que très exceptionnellement en 10 ans, voire jamais. J'avoue ne jamais avoir exploité les données du Linky : peut-être pourrais-je voir la conso maxi atteinte ?
Les autres coffrets B et C protégés par les disjoncteurs 63A concernent les autres réseaux de prises standard, les autres éclairages, le C-E, l'induction, le congélateur, le réfrigérateur et enfin les prises dédiées aux appareils appareils utilisés en alternance en heures creuses (Lave linge, sèche linge, lave vaisselle).
De la même façon que l'inter diff rep. 10, un inter différentiel protège chaque groupe ou ligne de disjoncteurs. La répartition et l'usage des éléments "gros consommateurs" me permet d'assurer que je n'atteindrai jamais les 9KW sur l'une des cinq lignes munies d'un inter différentiel 40A. Ceci ne peut arriver en l'état de l'installation. Toutefois, les deux coffrets annexes sont équipés chacun, au départ du tableau A, d'un disjoncteur 63A (Rep µ.1 & 2). J'en conclus pour ce second point que je devrais remplacer les deux inter (rep. 3 et 10) pour être dans la norme 2015 mais que je n'y suis pas obligé (pas d'effet rétroactif) et surtout qu'il n'y a pas de danger.
Plutôt long, désolé. Mais j'espère vous relire. Et bien sûr, je répondrai à toute question éventuelle. Encore Merci.

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
coffret électrique A

02 mai 2022 à 23:10
Réponse 8 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

1Insp
Membre inscrit
1Insp
4 509 messages
Bonjour.
Bien, je vois que vous avez tout compris.

Pour le chauffage il y a certainement un foisonnement ; Il est sûr qu'aujourd'hui par rapport à la norme il faudrait un 63A.
Si vous voulez connaître la consommation par poste, notamment le chauffage, si vous êtes bon bricoleur en électricité, vous pouvez mettre un écocompteur.
Bonne continuation.
03 mai 2022 à 15:51
Réponse 9 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonsoir 1Insp.

J'accepte bien sûr le verdict et cette nouvelle norme. Toutefois, j'ai du mal à comprendre et à justifier ce choix de calibre du disjoncteur différentiel supérieur à celui du disjoncteur de branchement.
Je l'aurais mis égal ou inférieur pour ce qui est du calibre.

Malgré tout, ça ne change pas grand chose en pratique dans mon installation.
- Une fuite de courant ferait déclencher le disjoncteur différentiel de 63A-30mA (ou l'inter différentiel actuel 45A 30mA)
- Une intensité comprise entre 45A et 63A ferait déclencher le disjoncteur de calibre le plus faible mais elle est très peu probable sur l'installation concernée.
Par contre, cela pourrait se produire sur une autre installation et entrainer ainsi une coupure générale, donc non sélective.
Mais dans ce cas au moins, à calibre égal "DB-D Diff", le disjoncteur différentiel me semble un peu justifié par rapport à l'inter différentiel.
- Pour un court-circuit franc, plus probable de manière accidentelle, un calibre inférieur déclencherait avant ou non ?
La montée rapide de l'intensité de court-circuit ne garantit peut-être pas cette sélectivité.
Et si c'est le disjoncteur de branchement qui déclenche, pas de différence quelle que soit la protection amont (disjoncteur différentiel ou interrupteur différentiel).

En conclusion, je reste sur ma faim pour le choix entre inter ou disjoncteur différentiel comme pour la conclusion sur le calibre plus faible en amont.
Mais ça ne devrait pas m'empêcher de dormir.
Tant mieux pour moi si vous avez une réponse ou un autre commentaire.
Sinon, le sujet sera clos.
Je devrais simplement me rappeler de cette nouvelle norme.
Grand merci pour toute l'aide apportée, en y associant CMT et Sylvain D.
Bonne continuation à tous les trois.
04 mai 2022 à 00:26
Réponse 10 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
Bonjour.

Le rôle d'un interrupteur différentiel est de protéger contre les défauts d'isolement

Si vous dépasser le "calibre" d'un interrupteur différentiel 30mA, celui-ci ne saute pas.
Il se détériore, voire il crame.
D'ailleurs on utilise pas le terme de "calibre" (contrairement à un disjoncteur), mais plutôt de "courant assigné maximal".

C'est pour cela qu'il faut être certain de ne pas dépasser la valeur du courant assigné maximal
Pour éviter cela la norme a prévu 2 possibilités et il faut en respecter au moins une des deux :

- La règle Amont : c'est la plus fiable. Elle consiste à avoir en amont un disjoncteur de calibre inférieur ou égal au courant assigné maximal de l'interrupteur différentiel.
Par exemple le disjoncteur d'EDF ne peut pas vous délivrer plus de 60A. Donc un interrupteur différentiel 63A respectera la règle amont car vous ne pourrez jamais atteindre 63A (le disjoncteur 60A sautera avant), alors qu'un 40A ne la respectera pas

- La règle Aval : Elle consiste à limiter les circuits que l'on mettra après en essayant de s'assurer, en fonction de la nature des circuits, que l'on ne dépassera pas le courant assigné de l'interrupteur différentiel. Pour cela la norme a prévu une règle sur les calibres des disjoncteur qui dit que la somme des calibres des disjoncteurs multipliée par 1 pour les chauffages directs, l'ECS et l'IRVE et par 0,5 pour les autres usages ne doit pas dépasser le courant assigné de l'interrupteur différentiel.
Mais c'est forcément une règle approximative : derrière un disjoncteur 16A vous pouvez avoir aussi bien de l'éclairage LED qui tire 10W qu'un four qui tire 3500W. Il faut donc également y ajouter un peu de bon sens.

Avant 2015 on regardait la nature des gros circuits consommateurs et on voyait s'il y avait une "chance" qu'en usage simultané on dépasse ou pas 40A.
Donc la norme n'étant pas rétroactive, si vous n'entrez pas dans cette zone de risque, pas vraiment de raison de changer.

Le rôle d'un disjoncteur est de protéger un circuit contre les surintensités (surcharges, court-circuit)
Donc si vous voulez limiter l'intensité, c'est un disjoncteur que vous devez utiliser.
04 mai 2022 à 08:10
Réponse 11 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonjour CMT.

Vous : Le rôle d'un interrupteur différentiel est de protéger contre les défauts d'isolement.
Moi : - Une fuite de courant ferait déclencher le disjoncteur différentiel de 63A-30mA (ou l'inter différentiel actuel 40A 30mA)
Pas de problème pour le fonctionnement du différentiel : nous sommes totalement d'accord.

Suite particulièrement intéressante avec les règles amont et aval.
AVAL : Je suis sans doute dans ce cas qui semble correspondre à l'ancienne norme.
Pour le chauffage, 8 kW maxi, estimation 36A maximum donc relativement loin des 40A de l'interrupteur différentiel dédié en situation normale, d'autant que je décale les horaires "en confort" ; cela n'évite pas un fonctionnement simultané des 8 radiateurs mais le limite fortement.
Pour les autres inter différentiel, je vois mal quelle ligne de disjoncteurs pourrait atteindre les 40A.
Congélateur, chauffe-eau en marche forcée, radiateur SdB, bouilloire, cafetière, sèche cheveux, microondes simultanément actifs sur un même circuit. Ça pourrait arriver mais... (Utilisation des lave vaisselle, sèche linge et lave linge de nuit en heures creuses et même en horaires décalés entre eux).

AMONT : Fiabilité OK mais coupure générale.
(De la chambre au garage dans le noir ; je ne fume pas, pas de bougie, lampe torche à plat et pas de lampe de secours prévue sur l'onduleur juste à côté ! oui, j'exagère !!!)

Après ce trait d'humour, retour à la question première, sans la confusion interrupteur/disjoncteur.
Dans le cas supposé conforme de l'installation décrite ci-dessus et avec le schéma de distribution joint plus détaillé que le précédent :
- "un disjoncteur différentiel de 40A en tête de chaque ligne ne remplacerait-il pas avantageusement chaque interrupteur différentiel 40A?"
- "Un disjoncteur différentiel de 40A ne serait-il pas préférable à un disjoncteur différentiel de 63A en apportant de la sélectivité?"
- "A quoi servent les disjoncteurs de 63A (rep. 1 et 2) en tête des départs pour les coffrets B et C en cas de fonctionnement normal du disjoncteur de branchement (60A) ?"
Merci à tous ceux qui voudront bien répondre.

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
distribution électrique NVL

04 mai 2022 à 12:04
Réponse 12 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

1Insp
Membre inscrit
1Insp
4 509 messages
Bonjour, (en réponse pour la "suite").

Il est certain que s'il avait été mis des disjoncteurs différentiels, la remarque concernant les inters sur la protection au courant nominal, n'aurait pas eu lieu.
Un DJ différentiel, assure les fonctions: sectionnement, protection surintensités (surcharges et courts circuits) et protection contre les contacts indirects (défauts à la terre ou fuites de courant).
Un ID n'assure que les fonctions sectionnement et protections contacts indirects.
Cependant, le DJ différentiel est 1,5 fois plus cher que l'ID et dans certains cas il prend plus de place, suivant les marques, ou l'intensité.
Ceci dit, dans l'habitat, on utilise généralement que des ID.
Personnellement ayant opéré aussi bien en habitat qu'en industrie, l'emploi de DJ différentiels arrange parfois bien les choses, même si c'est plus cher.
Bonne continuation.
04 mai 2022 à 15:49
Réponse 13 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
Bonjour.
Citation :
AMONT : Fiabilité OK mais coupure générale.
Je ne comprend pas votre remarque et le lien avec la coupure générale.
Cette règle dit juste que vous avez en amont un dispositif protection contre les surcharges qui vous empêche de dépasser le courant maximal assigné de l'interrupteur différentiel.
En général c'est le disjoncteur EDF.
Si c'est un 45A ou un 60A, vous êtes certain de ne jamais atteindre les 63A de l'ID.
Si vous "tentez" de le faire, c'est que vous chercher à tirer plus que ce que votre installation le permet.
Citation :
- "un disjoncteur différentiel de 40A en tête de chaque ligne ne remplacerait-il pas avantageusement chaque interrupteur différentiel 40A?"
Oui, mais :
- limitatif à 9kW contrairement à un interrupteur différentiel 63A
- nettement plus cher qu'un interrupteur différentiel 63A
- ce n'est pas l'usage habituel dans une habitation
Citation :
- "Un disjoncteur différentiel de 40A ne serait-il pas préférable à un disjoncteur différentiel de 63A en apportant de la sélectivité?"
Non
Ce serait plus contraignant
Pourquoi limiter le courant à 40A si l'installation en aval peut supporter jusqu'à 63A.
Par contre si en aval cela ne supporte que 40A, il faut mettre un 40A
Citation :
- "A quoi servent les disjoncteurs de 63A (rep. 1 et 2) en tête des départs pour les coffrets B et C en cas de fonctionnement normal du disjoncteur de branchement (60A) ?"
Un disjoncteur assure :
- une protection contre les surcharges
- une protection contre les courts-circuits
- une fonction manuelle de commande pour mettre en ou hors service une partie d'une installation à l'origine de laquelle il est placé.
C'est vrai que dans le cadre d'un 63A, la première fonction n'entrera jamais en service.
Mais restent les 2 autres.
05 mai 2022 à 08:29
Réponse 14 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonjour,

Content de vous retrouver.
CMT : AMONT : Fiabilité OK mais coupure générale.
Je ne comprends pas votre remarque et le lien avec la coupure générale.
CMT :
- "Un disjoncteur différentiel de 40A ne serait-il pas préférable à un disjoncteur différentiel de 63A en apportant de la sélectivité?" Non ce serait plus contraignant. Pourquoi limiter le courant à 40A si l'installation en aval peut supporter jusqu'à 63A
.


Désolé. Ce que je voulais signaler, c'est le manque de sélectivité. Je parlais de mettre de préférence un disjoncteur différentiel de 40A sur chaque ligne en remplacement des interrupteurs différentiels.
Équivalent bien sûr pour le côté différentiel, je vois l'avantage de la sélectivité.
Une surcharge sur l'une des lignes (ligne = ce qu'il y a après les repères 3, 10, 40, 50 ou 70) entrainerait le déclenchement de la seule ligne concernée. En gros, les 4/5 de l'installation resteraient sous tension: pas de coupure générale. Je vois donc là un avantage (En cas de court-circuit franc, vu la montée rapide de l'intensité, je vois aussi au moins une très bonne chance que le disjoncteur différentiel 40A déclenche avant le disjoncteur de branchement 60A).
De plus, dans mon cas, l'abonnement est de 9 kW donc la limite à 9 kW par ligne ne serait pas préjudiciable.

Conclusion théorique : "La norme prime" mais si j'oublie la norme pour installer du matériel selon "ma propre logique électrique", j'aurais l'impression d'être mieux sécurisé si je mets des disjoncteurs différentiels de 40A en tête de ligne. N'est-ce pas mieux que d'installer aux mêmes places des disjoncteurs différentiels 63A ?

1Insp semble d'accord avec moi sur ce point[u][/u]. Donc, avec le recul de toutes vos explications, je confirme que j'aurais tendance à mettre plus cher aujourd'hui : Disjoncteurs Différentiels 40A par ligne. Votre avis théorique ? (C'est à dire en oubliant la norme qui reste bien sûr la bonne manière de procéder).
Cordiales salutations.

Question complémentaire "Linky" : Mon disjoncteur principal laisse bien apparaitre le calibre 60A.
Pourtant, j'avais réduit depuis un certain temps mon abonnement de 12 kW à 9 kW (pour moi, de 60A à 45A).
Je pense peut-être à tort que ce calibre 60A sert de protection générale et que le calibre 45A (9 kW) est géré par le compteur Linky.
Ceci dit, j'ai été surpris d'apprendre que le Linky était réarmable en cas de dépassement ! Il ne va pas agir sur mon sectionneur à fusibles dans la rue ni sur le disjoncteur de branchement.
Je vais rechercher mais si vous en savez plus...

Lien pour le Linky : https://www.kelwatt.fr/guide/compteur/électricité/linky-mode-emploi

Si sur l'écran, il est affiché "Dépassée", cela signifie que la puissance maximale a été atteinte. Pour le redémarrer, il faut appuyer pendant plusieurs secondes sur le bouton + du compteur.
Cette manipulation permet de redémarrer le compteur et de remettre l’électricité en marche.

05 mai 2022 à 10:25
Réponse 15 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
1/ Je ne comprends toujours pas votre histoire de sélectivité.

Regardons 4 situations en oubliant la norme en mettant en tête de rangée un dispositif différentiel 30mA.
La protection différentielle est équivalente dans les 4 figures.
Regardons ce qui se passe si on tire plus de 40A sur la rangée.
- Interrupteur différentiel 30mA 40A (45€) : il crame (vraiment pas trop).
- Disjoncteur différentiel 30mA 40A (119€) : il saute (donc pas top en terme d'exploitation) coupant toute la rangée, et je ne pense pas que cela existe en type A.
- Interrupteur différentiel 30mA 63A (89€) : rien ne se passe.
- Disjoncteur différentiel 30mA 63A : rien ne se passe, aucun intérêt avec un DB 45A ou 60A, et même pas sûr que cela existe.

J'ai mis des tarifs, marque Legrand pour un type AC pris sur une même boutique en ligne (j'ai eu du mal à en trouver une qui vendait le disjoncteur diff 40A, c'est vous dire l'usage de ce matériel), mais il en existe des plus compétitives.
Donc la meilleure solution est "Interrupteur différentiel 30mA 63A" si le risque de surcharge au delà de 40A existe.

2/ Le Disjoncteur de Branchement est systématiquement réglé au maximum, quel que soit l'abonnement souscrit.
D'ailleurs ENEDIS ne pose désormais que des DB 60A fixe.

Mais il garde néanmoins tout son intérêt :
- Il matérialise la séparation entre l'installation ENEDIS et l'installation privative.
- Il assure la fonction de coupure d'urgence du logement.
- Il permet une coupure manuelle de la totalité de l'installation privative.
- Il assure une protection contre les court-circuits.
- Il assure une protection contre les surcharges du câble qui alimente votre tableau.
- Il assure une protection contre les défauts d'isolement > 500mA.

Le Linky lui a 2 fonctions principales :
- Mesurer votre consommation.
- Gérer votre puissance d'abonnement (alors qu'avant c'était le DB).

Quant aux fusibles dans la rue il assure 2 fonctions principales :
- Assurer une protection complémentaire contre les surintensités au cas où les dispositifs aval soient défaillants.
- Mettre l'installation hors tension lorsque ENEDIS doit agir sur le Linky ou le DB.
05 mai 2022 à 14:06
Réponse 16 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonsoir à tous.
CMT,
1) D'accord avec "presque tout". Ma réserve : J'insiste sur la mise en place d'un disjoncteur différentiel 40A, utilisé ici dans la seconde situation : "Il saute en cas de surcharge" (40> I >60). Il coupe donc la ligne concernée: sélectivité. C'est ce que j'attends de lui donc pourquoi, "Pas top en terme d'exploitation" ? Les 4 choix sont équivalents en terme de différentiels ; côté "court-circuit", il me semble aussi le meilleur choix. Enfin, je ne serais pas trop rassuré d'avoir 55A par exemple dans une ligne, ce qu'autoriserait le disjoncteur différentiel de 63A.

2) D'accord sur tout le reste, sans réserve et merci particulier pour l'info du calibre du DB. Mais...
Selon sa notice, "Le Linky est réarmable en cas de dépassement", le DB étant préalablement fermé ! Ceci sous entend qu'il existe un organe de coupure dans le Linky. Ce n'était pas le cas dans un compteur ancien, destiné ... à compter l'énergie !!! Très inattendu pour moi, cette info, si je la comprends correctement.
D'un autre côté, lien avec le 1er point, à 55A l'intensité autorisée par le Linky serait dépassée. (9 kW, I estimée 45A). Je devrais donc le réarmer par un appui prolongé sur le bouton +. Sauvé par le Linky pour cette surcharge ???

Rare utilisateur des forums, j'adore ici ces échanges en français et d'un excellent niveau technique. Une question en entrainant une autre, n'hésitez pas à me le faire savoir si j'abuse de votre patience. Sinon...

3) Les normes ! J'ai simulé le calcul de la règle aval et constaté avec horreur que j'étais hors des clous ! Mais le pire, c'est que je pourrais facilement être conforme en regroupant mes départs prises et éclairage (surprotégés).
Je ne travaille pas tous les jours sur mon éclairage ; mais si besoin d'intervenir sur l'éclairage cuisine dans l'installation actuelle, je ne suis pas obligé d'éteindre la chambre. Mêmes remarques pour les prises : en exagérant, je bricole sur une prise du garage sans couper la télé que regarde madame au salon !
J'ai la sensation d'être mieux protégé actuellement. Pour une même puissance installée, j'ai plus de disjoncteurs ! Je ne dis pas que j'ai raison ; les normes ont des raisons d'être. Mais ma logique électrique vieillissante est encore mise à mal.
A vous lire...
05 mai 2022 à 20:05
Réponse 17 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

1Insp
Membre inscrit
1Insp
4 509 messages
Bonsoir,
Bien je crois que l'on arrive au bout du sujet.. et dire que l'on était parti sur une simple remarque de diagnostic, qui pour moi était infondée, vu la date antérieure de l'installation.
2 remarques :
Citation :
(En cas de court-circuit franc, vu la montée rapide de l'intensité, je vois aussi au moins une très bonne chance que le disjoncteur différentiel 40A déclenche avant le disjoncteur de branchement 60A).
Euh pour ça je ne mets pas ma main dans le feu, j'aurais bien peur de me bruler. Bien malin celui qui pourra prouver une telle chose ; personne n'a fait d'essai de sélectivité entre un DJ modulaire et un DB.
Citation :
1Insp semble d'accord avec moi sur ce point
Il est des fois ou l'on rajoute un départ, et par manque de place on utilise un DJ différentiel. cela se rencontre dans le petit tertiaire, qui se conçoit comme l'habitat. Dans l'industrie, on utilise pas d'ID à cause des courants de court-circuit plus élevés, que les ID ne peuvent supporter.
Ceci dit, j'ai bien stipulé que dans l'habitat on utilisait généralement des ID.
Bonne soirée à tous.
05 mai 2022 à 22:58
Réponse 18 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
1/ "Pas top en terme d'exploitation".
Le but d'une installation est qu'elle ne coupe que lorsque c'est nécessaire. Par exemple parce qu'il y a un défaut d'isolement, un court-circuit, une surcharge pas compatible avec le matériel en aval.
Mais couper "pour rien" juste parce qu'on a décidé arbitrairement de faire couper à 40A je n'en vois pas l'intérêt.
D'ailleurs pourquoi 40A et pas 32A ou 50A.

Si l'installation peut délivrer 60A et que l'ensemble des circuits de la rangée a besoin de tirer les 60A, je ne vois pas pourquoi vous voulez limiter à 40A via un disjoncteur (si tout est dimensionné correctement et dans ce cas aucune raison de ne pas être rassuré en tirant 55A sur la rangée)

2/ Effectivement il existe un organe de coupure dans le Linky qui contrôle l'abonnement.
Le gros avantage c'est qu'il est réglable à distance.
Donc si vous voulez modifier votre abonnement à la hausse ou à la baisse, votre fournisseur d'électricité fera la modif rapidement sans se déplacer.
Par contre si vous dépassez, c'est le Linky qui coupera et qu'il faudra réarmer.

3/ Comme dit plus haut, la règle aval n'est pas pertinente.
Je vous ai donné un exemple, vous en trouvez d'autres.
A réserver pour les rangée peu consommatrices, par exemple un différentiel 40A dédié à l'extérieur avec juste un circuit prise, un circuit éclairage, un circuit portail.

Mais comme déjà dit la norme n'est pas rétroactive, et vous n'avez pas d'obligation de l'appliquer sur une installation existante.
Et comme tous les dispositif de limitation, il a une légère tolérance sur une courte durée.
Vous pouvez afficher sur le Linky la puissance max soutirée de la journée.
05 mai 2022 à 23:39
Réponse 19 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonsoir 1 Insp.
Je n'étais pas totalement affirmatif non plus pour la sélectivité du DJ Diff 40A par rapport au DB 60A : je parlais d'une très bonne chance.

"Au bout du sujet", pas évident avec mon précédent commentaire dans lequel j'ai rajouté le Linky.
Je ne suis pas familier des forums mais j'ai déjà vu des remarques parce-que certains posaient une seconde question sur un sujet différent.
J'ai voulu éviter cela moi-même en séparant mes questions de départ. Elles se sont mélangées mais heureusement, le cas du calibre 25A du contacteur a été vite réglé.
Le second sujet a trainé un peu car je n'ai pas su bien l'expliquer.
Personnellement, je ne regrette rien : vos réponses ont été particulièrement instructives.
Je vais donc terminer ici le premier sujet, après la réponse de CMT s'il souhaite la faire.
Je relancerai peut-être ensuite le sujet du Linky séparément, après quelques recherches.
En tout cas, je tiens à vous remercier chaleureusement pour cette participation bien active sur ces sujets.
J'espère que d'autres lecteurs pourront profiter de vos connaissances en lisant ici ou en posant également leurs propres questions.
Sincères remerciements à tous les trois (avec SylvainD).
06 mai 2022 à 00:06
Réponse 20 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonjour.
Tout d'abord, j'ai envoyé ma réponse 19 pour 1Insp hier soir et découvert ensuite la réponse 18 de CMT.
2) CMT m'apprend encore des choses que j'ignorais sur ce Linky "compteur disjoncteur".
3) La réponse de CMT au point 3 est pleine de bon sens et je suis d'accord.
1) Gardons le meilleur pour la fin.

Là aussi c'est plein de bon sens de la part de CMT mais j'ai simplement un point de vue différent.
Je préfère couper une ligne que l'ensemble de l'installation.
[u][/u]Je préfèrerais bien sûr que le premier disjoncteur (par exemple le 20A du four) agisse et coupe le four plutôt que de couper la ligne par le 40A ou tout le domicile par le Linky.
(Là, c'est vraiment du théorique sur une surcharge; sur un court-circuit, d'accord avec 1Insp pour dire que ce serait une loterie; malgré tout, j'aimerais bien un système idéal qui assurerait cette sélectivité et qui indiquerait directement l'origine du défaut en coupant seulement le circuit concerné).
Pour les 55A, je pensais aux interrupteurs différentiels en place, calibre 40A. En effet, hors normes, prix,... je prêche (depuis la correction interrupteur/disjoncteur) pour la mise en place d'un disjoncteur différentiel 40A par ligne au lieu d'un 63A comme demandé par le diagnostiqueur. Nos derniers échanges ont mis en évidence l'inutilité de ces disjoncteurs 63A par ligne puisque le Linky couperait toute l'installation autour des 45A. Les 63A semblent donc ici être décoratifs avec le Linky "45A" en plus du DB 60A !
Du coup, si au début je ne comprenais pas la norme, c'est encore pire maintenant. (Je devrais pourtant la respecter si je refais une installation un jour !!!).
Je souhaiterais une dernière réponse de CMT mais j'ai envie de laisser le sujet ouvert pour l'instant afin de vous informer si j'ai d'autres infos, du diagnostiqueur par exemple (contacté pour un RDV téléphonique puis par mail mais sans succès pour l'instant ; il attend peut-être le week-end ; nous verrons bien).
Je vous renouvelle mes plus sincères remerciements pour ces échanges enrichissants et votre collaboration de passionnés qui ont servi beaucoup d'autres comme moi si j'en juge par le nombre de messages postés par chacun de vous.
Très bonne continuation et à vous lire. Cordialement.
06 mai 2022 à 15:41
Réponse 21 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
Bonjour.

J'ai l'impression qu'on tourne un peu en rond.

Tout d'abord, la première chose que l'on recherche avec ce dispositif, c'est une protection différentiel 30mA contre les défauts d'isolement. On a vu que les 4 solutions répondaient au besoin.

Vous semblez privilégier des disjoncteurs différentiels 40A afin de couper une rangée si on dépasse 40A.
Je préfère un interrupteur différentiel 63A qui ne coupera pas si on dépasse 40A.

Et j'ai du mal à saisir l'intérêt que vous trouvez à couper à 40A afin d'éviter que ce soit le Linky (réglé à 45A) qui saute.

Je prends 2 exemples pour illustrer mon propos en supposant que vous ayez 2 rangées équipées de disjoncteurs différentiels 40A
1/ Vous tirez 35A sur une rangée et 15A sur une autre soient 50A en tout --> Le Linky saute et pas les disjoncteurs 40A. Ce type de cas sera le plus fréquent. En gros dès que vous tirez plus de 5A sur une rangée, le Linky sautera toujours avant le disjoncteur 40A de l'autre rangée.
2/ Vous tirez 43A sur une rangée et rien sur l'autre --> le disjoncteur 40A saute alors que vous avez encore de la marge sur l'abonnement. C'est vrai que le cas est plus rare.

Votre cas de figure est intéressant si vous tirez moins de 5A sur une rangée et plus de 40A sur l'autre. Ce n'est pas le cas d'usage le plus fréquent.

De toute façon, il ne faut pas qu'une installation saute pour surcharge (que ce soit le Linky ou le disjoncteur 40A) ou de manière exceptionnelle.
Si cela arrive trop souvent, prenez un abonnement 12kVA. Cela vous coûtera par mois, le prix de 2 baguettes de pain et le surcoût de 2 disjoncteurs différentiels équivaut à 4 ans de supplément d'abonnement.
06 mai 2022 à 19:49
Réponse 22 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

1Insp
Membre inscrit
1Insp
4 509 messages
Bonjour.
+1 ; c'est bien ce que je pensais comprendre après la lecture des 2 derniers messages.
Cordialement.
07 mai 2022 à 09:21
Réponse 23 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Additif : Finalement joint par téléphone, sur six points, le sujet commenté ici a été survolé par "Obligation de conseil du diagnostiqueur ; aucune obligation de réparation pour le vendeur comme pour l'acheteur".
Pour le contacteur par contre, c'est bien rectifié. Cette anomalie est supprimée. Cordiales salutations.
07 mai 2022 à 12:39
Réponse 24 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
C'est bien ce qu'on vous a dit plus haut :
"La norme n'est pas rétroactive, et vous n'avez pas d'obligation de l'appliquer sur une installation existante."
smile
07 mai 2022 à 15:01
Réponse 25 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonjour Désolé de ce silence! La réponse ci-dessous avait été postée le 7 mai vers midi, avant l'additif noté rép. 24. Il n'avait pas été rajouté; je suppose qu'il s'agit d'une erreur. La rép 24 venait juste après d'où la contradiction avec "diagnostiqueur muet[/u]".

Message du 7 mai, 12H00: Bonjour
Je suis d'un naturel calme et patient, têtu aussi certainement. Par ailleurs, c'est vrai qu'on tourne en rond. Alors pour recentrer le débat, oublions les côtés différentiel, court-circuit et même sectionnement pour lesquels nous sommes d'accord. Reste la surcharge et deux questions pour une préférence en tête de ligne (sans norme ni prix):

A___ Interrupteur ou disjoncteur
L'avantage du disjoncteur est indéniable (à mon avis) Pourtant le diagnostiqueur propose un interrupteur en application des nouvelles normes.

B___ Calibre 40 ou 63

Exemple 1: (Je mets de l'eau au moulin de CMT avec les 36A du chauffage donc tous les radiateurs en fonction en même temps). 9 A sur le reste de l'installation: déclenchement général. Au moins, un déclenchement du Linky attirerait mon attention. Et ici le résultat serait identique avec un 63A

Exemple 2 la répartition des "gros consommateurs" par rangée permet en théorie d'éliminer une forte intensité sur une autre rangée (à l'image du circuit chauffage): peu probable mais pas impossible. Les défauts du 40A sont relevés par CMT: coupure d'une ligne (donc réflexion et analyse de ma part pour en connaître la raison). En revanche, ici, pas de coupure avec le 63A. Mais à quoi sert-il alors?

Ma conclusion: la différence de préférence de sélectivité; je préfère être alerté. Je pense que CMT restera sur ses positions et je respecte tout à fait ce point de vue de connaisseur, d'autant qu'il est conforme à la norme qui me pose problème..

*** Ceci n'est que théorique et dû à la remarque du diagnostiqueur. En pratique, comme indiqué réponse 14, j'ai modifié mon abonnement de 12 à 9 kW depuis quelques années. Et aujourd'hui, je n'envisage pas de modifier l'installation malgré ces deux remarques du diagnostiqueur, toujours muet depuis. Encore merci à tous les intervenants, mention particulière à CMT et 1Insp bien sûr.

Précision du 9 mai, 13H45 : je cherche des infos sur internet et vous en ferez part ici si j'obtiens une réponse.
09 mai 2022 à 13:47
Réponse 26 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
Bonsoir.

Un interrupteur différentiel 30mA 63A sert à protéger contre les défaut différentiels et à couper manuellement l'alimentation de la rangée.
Il n'a pas d'autre rôle dans une habitation et c'est pour que cela que l'usage est de faire comme cela.

Après, rien n'empêche d'avoir en plus un dispositif limitatif contre les surcharges au delà de 40A.
C'est votre conviction et je la respecte.
Mais ce n'est pas l'usage en habilitation d'où d’ailleurs la difficulté à s'approvisionner avec ce type matériel et le prix qui va avec.

J'ajouterais que cela perdrait complètement son intérêt si un jour vous étiez amené à repasser l'abonnement à 12kVA (recharge de véhicule électrique par exemple.


Reste que ce que vous voulez faire est possible.
Vous avez tous les arguments en main pour faire le choix qui vous semble le meilleur en fonction de vos convictions.
09 mai 2022 à 19:26
Réponse 27 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Merci CMT. Voilà un super résumé (rép 27) !
Mais en limitant au final l'étude à la surcharge, j'avoue que je parle d'un cas probablement beaucoup plus rare qu'un défaut d'isolement. Une surcharge dû à plusieurs circuits actifs disparait après coupure disjoncteur; sans autre info, (défaut disparu), on pourrait lister les appareils en service avant déclenchement pour conclure qu'il pourrait s'agir d'une surcharge.

Par contre, un défaut d'isolement est plus facilement repéré car le réarmement du disjoncteur concerné reproduit (souvent directement) la coupure du différentiel. (Résistance d'un four, boîte de jonction d'un projecteur extérieur pleine d'eau, coulée liquide dans un grill-toaster, et même une pompe de lave linge humide, pour citer de mémoire quelques cas subis ici ou là). Ce type de défaut est donc certainement beaucoup plus fréquentt, ce qui rend la fonction "Différentiel" certainement prioritaire.

La fonction "Sectionnement" peut aussi être utilisée relativement fréquemment et elle serait assurée par un interrupteur comme par un disjoncteur.
Enfin, le court-circuit, ce serait au petit bonheur la chance pour la sélectivité avec le disjoncteur de ligne.

Reste donc l'usage ; j'avais foncé tête baissée et je ne m'étais pas posé la question lors de l'installation !
Le prix, du simple au double, est un argument plus que convaincant. Mais la norme pourrait attirer l'attention sur ce point et laisser le choix interrupteur ou disjoncteur.

Ma voiture est plus ancienne que l'installation électrique mais je ne me vois pas changer pour un tel modèle vu mon utilisation habituelle et une famille éparpillée (autonomie).
Pas de retour au 12kVA pour moi; un projet de vente de la maison est à l'origine du diagnostic et donc de la question de laquelle découlent nos échanges.
Le sujet doit être clos. Je ne pense pas que mes autres recherches apporteront des éléments nouveaux. Si j'obtiens des réponses, je les ajouterai ici pour info. Bien entendu, libre à vous d'y réagir.
Désolé de n'avoir pas toujours été clair, désolé pour cette obstination pour un choix personnel. Pour ma part, j'ai été ravi de ces échanges de point de vue avec des personnes compétentes qui m'auront appris ou rappelé beaucoup ici.
Je parcourrai le forum de temps à autre, quitte à donner un avis prudent.
Très sincères remerciements et tous mes encouragements pour continuer cette action bénévole qui vous honore.
Bien cordialement

10 mai 2022 à 10:09
Réponse 28 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

Bricovidéo
Administrateur
Bricovidéo
11 091 messages
Notre forum vous a aidé, aidez le forum !

Pour nous permettre de continuer à vous répondre, que les acteurs bénévoles de ces forums soient toujours à votre écoute, si vous pouvez, faites un don sur la cagnotte solidaire de Bricovidéo. leetchi.com pour soutenir les Forums
Si vous avez déjà participé à la cagnotte, nous vous en remercions.
Cordialement, l'équipe de Bricovideo
10 mai 2022 à 10:29
Réponse 29 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

CMT
Membre inscrit
CMT
7 707 messages
Bonjour.
Si c'est un diagnostic pour vendre, laissez tomber vos convictions personnelles et faites au plus simple et au moins en mettant un interrupteur différentiel 30mA 63A qui suffira à répondre aux exigences normatives.

Bonne continuation.
10 mai 2022 à 11:47
Réponse 30 d'un contributeur du forum électricité

Section des câbles et calibre contacteur

jcq44
Membre inscrit
jcq44
16 messages
Bonjour. CMT, 1Insp et SyvainD.

Je viens clore les sujets ! Pour rappel, j'avais deux questions. La première avait été rapidement éliminée. Nous nous étions étendus sur la seconde : le calibre des interrupteurs différentiels de ligne (40A ou 63A).
J'ai fait intervenir un second diagnostiqueur bien informé auparavant des deux sujets et des autres observations du premier diagnostiqueur.
Bizarrement, aucune remarque concernant les calibres des interrupteurs différentiels mais en revanche... Il s'était renseigné auprès de son référent en électricité pour le diamètre des conducteurs du circuit de chauffage.
Rappel : il y avait en cascade un disjoncteur de 20A protégeant, d'une part le circuit "Force" (un contacteur de 25A pour 3 radiateurs de 1000W) et d'autre part, le circuit de commande (un disjoncteur de 2A pour bobine contacteur et thermostat). Il semblerait que l'association contacteur 25A et fils de 2.5mm ait posé problème au "référent" malgré la présence du disjoncteur 20A juste au dessus même si au final, aucune remarque écrite n'a été effectuée sur ce sujet.
Je précise que je n'ai pas obtenu les coordonnées du référent ! Dommage !
Peut-être voudrez-vous réagir à ce dernier message.
Sinon, le sujet est clos ; merci pour votre aide précieuse et très bonne continuation dans cette assistance bénévole mais réelle et efficace.
27 juin 2022 à 19:35
Pour poser une réponse, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un ICI.

Questions apparentées dans le forum Électricité

  • 1. Section câble passage triphasé à monophasé
    N°19070 : Bonjour, J'ai pris rendez-vous avec un technicien de chez Enedis la semaine prochaine pour le passage de triphasé à monophasé. Le compteur se trouve sur le trottoir à 15m de disjoncteur d'abonné qui est dans mon garage...
  • 2. Sections câbles conducteurs et protection
    N°19804 : Bonjour, J'ai une série de Protection tableau divisionnaire obligatoire ou non au sujet de la préparation de mon installation en rénovation complète d'un chauffage électrique en remplacement d'un chauffage central au...
  • 3. Utilisation câbles de 2,5mm² pour prise 32A
    N°13793 : Bonjour à tous, L'utilisation du four (électrique) de ma gazinière (à gaz) fait régulièrement sauter l'interrupteur différentiel. La notice du four indique : monophasé, 230 V, H05 VV-F (2,5mm²), 25A. Mais le four,...
  • 4. Conseils section des fils et câbles électriques
    N°42 : Quelle section faut-il en aval du disjoncteur EDF au tableau de distribution pour une utilisation domestique ?
  • 5. Conseils section câbles pour alimentation tableau à 40m
    N°21913 : Bonjour. Après quelques recherches je suis encore perdu. Je veut alimenter un tableau garage à 40m de mon tableau maison dans le garage le plus gros consommateur pour l’instant et un moteur 5kW. D’après mes recherches...
  • 6. Section câbles arrivée EDF maison de 1960
    N°18609 : Bonjour, J'ai une question à vous poser à tout hasard, je possède une maison que je loue, je n'y ai donc pas accès... Je réfléchis pour réaliser des travaux de chauffage (rien à voir avec les évènements actuels...
  • 7. Recherche câbles du contacteur jour nuit
    N°19476 : Bonjour à tous. J’ai besoin d’aide, je cherche les deux fils qui viennent du compteur pour le contacteur jour/nuit (photo ci-joint). Merci.
  • 8. Circuit spécialisé congélateur section des conducteurs électriques
    N°13865 : Bonjour, Je compte tirer 1 nouveau circuit spécialisé avec une seule prise pour un congélateur. Toute la "littérature" que j'ai trouvée à ce sujet précise qu'il faudrait câbler en 2.5mm² Or mon congélateur fait 150W...
  • 9. Installation tableau électrique 40 ampères calculer section des câbles électriques
    N°63 : Voici mon problème : je dois alimenter un tableau électrique à partir du compteur EDF de 40 ampères, sachant que mon tableau électrique se trouve à 30 mètres du compteur EDF. Comment calculer la section de mon câble...
  • 10. section des câbles électriques entre deux tableaux
    N°235 : Bonjour à tous. Je suis en train de rénover une vielle maison et de créer un étage. Je compte refaire le tableau électrique du bas et créer un tableau électrique (interdifférentiel + disjoncteur) pour la partie supérieure....
>>> Résultats suivants pour : Section des câbles et calibre contacteur >>>

Fiches techniques et Vidéos électricité :



information Informations sur le forum Électricité information Informations sur le moteur du forum Mentions légales

Mentions légales :Le contenu, textes, images, illustrations sonores, vidéos, photos, animations, logos et autres documents constituent ensemble une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle (article L.122-4).
Aucune exploitation commerciale ou non commerciale même partielle des données qui sont présentées sur ce site ne pourra être effectuée sans l'accord préalable et écrit de la SARL Bricovidéo.
Toute reproduction même partielle du contenu de ce site et de l'utilisation de la marque Bricovidéo sans autorisation sont interdites et donneront suite à des poursuites.   >> Lire la suite