FORUM ÉLECTRICITÉ

S'inscrire Aide

Profil du membre sloiseau

Rechercher dans le forum électricité :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :
Actuellement 20 291 questions dans le forum électricité


Membre inscrit sloiseau

sloiseau
a posté 39 messages sur les forums BricoVidéo :


Forum Électricité

Merci énormément.

Les portées ne sont peut-être pas trop importantes : 240 cm d'un côté et 280 de l'autre. Le mur fait près de 19 cm d'épaisseur, donc pas moins de 15 sans les enduits.

C'est enduit en ciment parce-que c'est un rez-de-chaussée semi-enterré avec une fonction de débarras, salle de jeux, cellier d'après le plan initial, le premier étage est bien enduit au plâtre.

Merci beaucoup pour vos conseils, je peux travailler en sécurité.
Bien à vous.
Sylvain
20 décembre 2019 à 10:08
forum consulter ce sujet Enduit en ciment rôle porteur ? sur le forum Maçonnerie

Merci beaucoup pour votre réponse.

Je pense que ce mur est porteur puisque le plan du plancher au dessus, en béton précontraint, montre que les poutrelles reposent dessus. Je ne sais pas si ma déduction est correcte.

Le devis descriptif de la maison (construite en 1964 !) indique : "Refends intérieur porteurs en agglomérés de 0,15 et 0,10 d'épaisseur". Je suis retourné voir et il semble bien que je me sois trompé (j'avais trouvé de la briquette partout sur les murs extérieurs donc j'avais conclu un peu vite) : c'est bien un peu en agglo.

Les gaines que je compte passer sont des gaines ICTA "Facilofil" aplati, qui ne font que 12 mm d'épaisseur (et équivalent à de la gaine ø 20).

D'après votre réponse, cela semble raisonnable, mais juste pour être bien sûr : pensez-vous que je peux rainurer dans cet enduit en ciment, ou bien a-t-il un rôle de consolidation du mur d'agglo ?
Merci encore.
Bien à vous.
SL
17 décembre 2019 à 13:02
forum consulter ce sujet Enduit en ciment rôle porteur ? sur le forum Maçonnerie

Publicité

Bonjour à tous,

Je souhaiterais m'assurer qu'un enduit en ciment n'a pas de rôle porteur avant d'y faire une saignée pour passer une gaine électrique (de 1 cm d'épaisseur).

Comme on le voit dans la photo ci-jointe, il s'agit d'un mur a priori porteur, en briquette, de 18 cm d'épaisseur au total (différent des murs de briques plâtrière utilisés pour les cloisons de la maison).
Ce mur court au milieu de la maison, à égale distance des deux murs extérieurs, et supporte peut-être les poutrelles, si celles-ci ne traversent pas la maison en largeur en un seul tenant.

Sur ce mur il y a un enduit en ciment de 2cm d'épaisseur.
Je souhaiterais faire une saignée dans cet enduit seulement et ne pas toucher à la briquette qui courra notamment horizontalement sur quelques mètres dans une pièce.

Est-il absolument exclu que cet enduit de ciment puisse avoir un rôle porteur, ou bien n'est-ce pas exclu ?
Bien à vous.
SL

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
enduit ciment porteur 2enduit ciment porteur 1

16 décembre 2019 à 19:49
forum consulter ce sujet Enduit en ciment rôle porteur ? sur le forum Maçonnerie

Bonjour, et merci pour votre réponse.

La maison est toujours en chantier mais habitée...
Les volumes d'air que vous donnez sont-ils calculés en prenant en compte le volume d'air à renouveler en dehors des pièces de service elles-mêmes ?
Ici, notamment pour la buanderie du bas, elle doit renouveler l'air de tout le rez-de-chaussée.
Le circuit de balayage n'était vraiment pas favorable (une cage d'escalier en face de la buanderie), je me demandais s'il ne fallait pas plutôt extraire l'air également dans les deux autres pièces du rez-de-chaussée.
Bien cordialement.
Sylvain
01 avril 2017 à 15:09
forum consulter ce sujet Conception circuit de ventilation pour maison sur le forum Climatisation

Bonjour à tous,

Après des questions sur les forums électricité et maçonnerie... je sollicite vos avis experts pour concevoir la ventilation de mon habitation.

Il y a deux niveaux : un premier étage qui est le plus habité et qui a trois pièces de service (SdB, cuisine, toilette).
Le rez-de-chaussée, semi-enterré (la ventilation est importante pour faire cesser des dégâts dus à l'humidité) avec une pièce de service (buanderie, future wc et sdb).

Voici les plans : Le haut, sdb à droite, toilette au milieu, et cuisine juste à sa gauche :

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
plans circuit ventilation pour maison V

Le bas : garage à droite, hors de l'espace chauffé pour l'instant, buanderie /SdB à droite, ensuite deux petits bureaux encore à droite :

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
concevoir un circuit de ventilation

J'ai une première question : la conception du circuit de ventilation.
Pour le haut, pas de problème je pense : il faut extraire dans les trois pièces de service.

Pour le bas, en revanche, je crains que si j'extrais dans la pièce de service (la buanderie), avec le gros volume de l'entrée et de l'escalier devant, ça ne va pas aller tirer dans les deux autres petites pièces ("bureaux"), qui sont particulièrement à ventiler du fait d'un problème d'humidité (remontées ?).
Est-ce une bonne idée de partir plutôt sur des extracteurs mécaniques dans ces trois pièces-là ?
Dans ce cas, les fenêtres ne doivent pas avoir de grille de ventilation n'est-ce pas, et l'apport d'air frais viendrait uniquement de la porte d'entrée pour le bas, et du haut via la cage d'escalier.

J'ai une seconde question, concernant cette fois la production du flux d'air en haut. j'ai trois tuyaux verticaux qui vont rapidement au toit dans les trois pièces de service, une entrée d'air en bas pour la cuisine, mais je n'ai pas la possibilité de réunir ces tuyaux pour faire une VMC : le toit est presque plat et l'espace au dessus du plafond est insuffisant pour y mettre une VMC et des gaines de VMC.
J'aimerais bien essayer de tirer profit d'une ventilation "naturelle", mais elle semble quand même insuffisante.
Ou alors de mettre des extracteurs mais sur le toit. Est-ce possible ? Et ça ferait beaucoup de moteurs...

Bien à vous,
Sylvain
29 mars 2017 à 12:29
forum consulter ce sujet Conception circuit de ventilation pour maison sur le forum Climatisation

Merci beaucoup pour vos réponses.
Je vais essayer de me renseigner sur la présence d'eau mais je n'ai pas beaucoup de source (c'est le cas de le dire) d'information possible.

Par contre vous me faites penser à quelque chose que j'ai oublié de mentionner : il n'y a qu'une seule gouttière qui descend du toit et elle est du côté du mur abîmé. J'avais creusé à côté du regard du collecteur pour comprendre par où partait le tuyau ensuite et j'ai l'impression qu'il était cassé (à moins que je l'ai cassé en creusant) ; il semblait en tout cas assez bouché.
J'ai changé la pluviale à l'occasion de la pose du drain périphérique.
Néanmoins je trouve que les désordres sur le mur sont vraiment régulièrement présents sur toute la longueur du mur semi-enterré et ne semble pas corrélé à la proximité du possible trou dans la pluviale.
Celle-ci ne court le long du tiers du mur semi-enterré, et sur les deux autres tiers il y a les mêmes problèmes.

Je vais prendre des avis comme vous le recommandez.
Bien à vous.
SL
01 février 2017 à 10:04
forum consulter ce sujet Question sur diagnostic source d'humidité maison sur le forum Maçonnerie

Bonjour,
Merci beaucoup pour votre réponse ! Deux questions me viennent à l'esprit :

1/ la maison court-elle un risque ? La couche friable semble limité à un enduit ; les moellons (en pierre de Caen) qui sont derrière semblent durs à quelques endroits où ils apparaissent. Mais n'y a-t-il aucun risque ?

2/ comment déterminer la source du problème et la juguler ? En creusant pour mettre un drain périphérique, la terre était parfaitement sèche tout autour de la maison, et ces remontées capillaires n'ont lieu que sur une longueur, celle qui est semi-enterrée. Je sèche un peu pour diagnostiquer la source des problèmes du côté des fondations. Y a-t-ils des solutions d'autres part, puisque semble-t-il le drain périphérique ne suffira pas à changer les choses ?

Bien à vous,
SL
31 janvier 2017 à 16:39
forum consulter ce sujet Question sur diagnostic source d'humidité maison sur le forum Maçonnerie

Bonjour,
Conformément à l’instruction donnée à la fin de ce fil diagnostic source d'humidité maison.
Je me permets de joindre à ce message les photos que j’avais essayées d’associer à ma question (les photos actuellement présentes à la fin de ma question proviennent d’un autre utilisateur).
Merci beaucoup, très cordialement.
SL

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
source humidité maison diagnosticsource humidité maison diagnosticsource humidité maison diagnosticsource humidité maison diagnosticsource humidité maison diagnosticsource humidité maison diagnostic

28 janvier 2017 à 18:23
forum consulter ce sujet Question sur diagnostic source d'humidité maison sur le forum Maçonnerie

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse. L"infiltration par le mur semi-enterré était mon hypothèse, mais elle semble infirmée par ce qu'on a vu en creusant jusqu'à la fondation et en trouvant de terre sèche, alors qu'elle était bien humide dès qu'on sortait du toit. Néanmoins cette hypothèse est la meilleure compte tenu des traces intérieures.

Cela dit, je suis désolé parce que les photos associées à mon message ne sont pas du tout les miennes !
J'avais dû m'y reprendre à plusieurs fois pour les charger, d'ailleurs je n'y arrive toujours pas avec le présent message, mais il doit un petit problème d'interversion d'images...

Bien à vous et en vous remerciant pour votre réponse,
S L
27 janvier 2017 à 17:06
forum consulter ce sujet Question sur diagnostic source d'humidité maison sur le forum Maçonnerie

Bonjour,

J'essaye de déterminer la source d'une dégradation des murs du rez-de-chaussée d'une maison afin de pouvoir les restaurer.

Ce sont des murs en pierres de Caen et la dégradation touche (je l'espère) uniquement un enduit intérieur.
Cet enduit est friable et s'enlève par endroit au moindre frottement (photo 1, 2, 6) il y a également des auréoles aux murs (photo 1).
Cela semble produit par l'humidité.
De fait ces auréoles et ces dégradations se situent dans la moitié basse du mur, qui est enterré (photo 5).

A l'occasion de travaux de terrassement j'ai fait posé un drain périphérique.
Cependant, en creusant, il est apparu que la terre était parfaitement sèche (protégé par un important débord de 50 cm du toit) à
l'aplomb du toit. Des pierres avaient été mises en pied de fondation pour favoriser un drainage naturel.
Il est donc peu probable que le drain (et un delta MS) change beaucoup la situation.

Reste comme source d'humidité la condensation. La maison a été habitée pendant plusieurs années par une personne seule qui ne devait plus beaucoup aérer ni chauffer les pièces, et les murs de celles-ci étaient encombrés de meubles.
Cependant je ne m'explique pas pourquoi les dégradations sont présents sur toutes la longueur de la maison là où le mur est enterré : non seulement dans deux pièces de vie, mais également dans une buanderie et le garage (photo 3, 4), qui sont mieux ventilés et moins encombrés, et sur la hauteur correspondant à la présence de terre de l'autre côté.

Je ne sais pas du tout quoi faire pour déterminer la source de cette humidité, ni comment savoir si la source d'humidité s'est tarie, ni enfin comment je peux rénover cela.

Je vous remercie infiniment pour toutes analyses et suggestions aux experts de ce forum qui m'ont déjà donné de bons coups de main dans les forums électricité et sol !
Bien cordialement,
SL

Information Bricovidéo :
Les images ci-dessous ne correspondent pas à cette question, les bonnes images sont disponibles en réponse n°5.

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
diagnostique source humidité maisondiagnostique source humidité maisondiagnostique source humidité maisondiagnostique source humidité maisondiagnostique source humidité maison

23 janvier 2017 à 12:12
forum consulter ce sujet Question sur diagnostic source d'humidité maison sur le forum Maçonnerie

Je n'y pensais pas, merci beaucoup !
J'ai également fini par démonter le boîtier et les symboles de phase, neutre et terre étaient donnés au départ des fils à l'intérieur.
Merci,
Sylvain
17 octobre 2016 à 06:26
forum consulter ce sujet Raccordement électrique d'une pompe de circulation sur le forum Chauffage

Bonjour,

J'ai une pompe de circulation électrique (circulateur) qui semble être en 230V (cf. photo façade).

Trois conducteurs sortent de la gaine issue de la pompe (cf. photo des conducteurs) et était branché sur un petit disjoncteur antédiluvien où arrivaient les trois phase et le neutre d'une installation triphasé.

Du coup je ne comprends pas trop comment brancher cette pompe de circulation sur une phase et un neutre d'un nouveau réseau monophasé. Je ne vois pas bien quelle pourrait être la phase des trois conducteurs de cette pompe, puisque tout était branché sur le petit disjoncteur et qu'il n'y avait pas de terre qui arrivait là...

Auriez-vous une idée ?
Est-il possible que la pompe soit en triphasé, ou bien y a-t-il forcément une terre parmi les trois conducteurs ?

Bien à vous et merci beaucoup pour vos conseils,
Sylvain.

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
raccordement électrique circulateurraccordement électrique pompe de circulation

15 octobre 2016 à 08:58
forum consulter ce sujet Raccordement électrique d'une pompe de circulation sur le forum Chauffage

Merci encore, c'est très clair.

Oui je pense qu'il y a une couche de ragréage qui ne tient pas bien : je joins deux autres photos où c'est plus clair.
Faut-il enlever ces reliquats de ragréage avant d'en faire un nouveau ? Faut-il enlever toute trace de colle à moquette (pas facile à enlever !).

Je me documente sur la réalisation d'un ragréage. Sur une vidéo, une personne conseille de faire deux couches de primaire : une la veille, et une le lendemain, une heure avant de réaliser le réagréage, est-ce une suggestion à suivre ?
Enfin, je procède pièce par pièce jusqu'à présent : n'est-il pas ennuyeux de faire le ragréage d'une pièce, puis d'une autre, puis du palier de l'autre côté de leur seuil... oui bien cela est-il possible ?
Sur deux autres pièces que j'ai déjà faites, le ragréagé avait (semble-t-il) tenu.

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire avec : "A vous de vérifier l'état général en sonnant l'ensemble." : sonner, est-ce juger des matériaux d'après le son rendu ? Je manque d'expérience pour bien faire ça.

La pose sur tasseaux m'intéresserait pour isoler le sol d'un hall en dessous, mais ça semble prendre significativement plus d'épaisseur d'après ce que je comprends.

Merci !
S. Loiseau

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
réagréage béton avant pose de parquetréagréage sur béton avant pose collée de parquet


02 septembre 2016 à 10:18
forum consulter ce sujet Réagréage sur béton avant pose collée de parquet sur le forum Sols . Carrelages

Merci beaucoup !!
J'ai compris quelque chose sur ma maison au passage.
01 septembre 2016 à 17:27
forum consulter ce sujet Réagréage sur béton avant pose collée de parquet sur le forum Sols . Carrelages

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse très claire. Si je comprends bien, l'hypothèse de la chape maigre explique pourquoi je tombe sur quelque chose de très sableux, sous le carrelage, lorsque je perce cette dalle. Pourquoi réaliser une chape maigre ? Pour économiser le ciment ?

Je vais considérer sérieusement votre suggestion -- même si elle me fait encore prendre du retard dans mon chantier ! -- parce qu'il serait dommage de coller du plancher massif sur un support qui risque de ne pas tenir.

Quand vous dite "Barbotine (ciment, eau, silice)" : silice = sable ?

Enfin, si je peux encore vous poser deux questions : y a-t-il un type de ragréage à privilégier, ou bien tous les produits sont-ils identiques pour cette tâche ? Et quelle est la difficulté de la réalisation pratique d'un ragréage ?

Bien cordialement,
S Loiseau
31 août 2016 à 21:01
forum consulter ce sujet Réagréage sur béton avant pose collée de parquet sur le forum Sols . Carrelages

Bonjour,

J'ai un petit trou sur une surface de béton après avoir retiré de la moquette (photo).
Je me demande comment refaire de la planéité avant de coller un parquet.
Vu que c'est une petite surface, est-ce que du map pourrait suffire ?
On voit sur la photo un réagréage qui semble avoir été fait en plâtre derrière, et qui tient.

Par ailleurs je m'inquiète un peu de voir le béton partir comme ça... ça n'avait pas été le cas lors de deux pièces précédentes, mais en trouant la dalle je trouve un truc très sableux sous le carrelage du premier, et au rez de chaussée le béton s’effrite bien devant les pierres (moellons) d'un mur humide.
Je me demande s'il n'y a pas un problème de qualité du béton.

Merci pour vos avis.
S Loiseau

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
réagréage sur béton

30 août 2016 à 19:58
forum consulter ce sujet Réagréage sur béton avant pose collée de parquet sur le forum Sols . Carrelages

Super, merci beaucoup.
J'ai acheté une goulotte un peu plus étroite que le tableau (et moins cher), comme sur les photos, mais j'avais un doute au moment de tailler dans le boitier...

Bien à vous,
SLoiseau
29 août 2016 à 20:13
forum consulter ce sujet Jonction tableau électrique goulotte dans la GTL sur le forum Électricité

Vous avez raison, c'est que je n'avais aucune autre question, et j'ai oublié de remercier l'auteur de la réponse.
29 août 2016 à 18:07
forum consulter ce sujet Jonction tableau électrique goulotte dans la GTL sur le forum Électricité

J'avais oublié de répondre.
En fait votre réponse répondait parfaitement à ma question, merci !
29 août 2016 à 18:06
forum consulter ce sujet Peut-on considérer comme vide de construction l'espace entre deux cloisons sur le forum Électricité

Bonjour à tous,

J'ai à nouveau une question dans le cadre d'une rénovation.
J'ai fixé mon tableau électrique au mur en prévoyant d'utiliser une goulotte au dessus et au dessous, plutôt que d'utiliser une goulotte allant du sol au plafond et de fixer le tableau dessus (pour des raisons d'économie : ça permet d'utiliser une goulotte moins cher).

Je me demande comment réaliser l'espace pour passer les fils entre le tableau électrique et la goulotte: est-ce qu'il est recommandé de découper le plastique du couvercle du tableau, en haut et en bas... ?
Ou est-ce que je peux réaliser une entaille dans le mur, mais ça s'apparenterait alors à de l'encastrement ?

Merci pour vos avis éclairés !
Bien à vous.
SL
29 août 2016 à 11:37
forum consulter ce sujet Jonction tableau électrique goulotte dans la GTL sur le forum Électricité

Re-bonjour,

A nouveau une petite question : dans un fil précédent : Question distribution des fils et câbles à l'occasion d'une rénovation il était dit qu'on pouvait utiliser du câble U1000R2V dans les vides de constructions.

Mes murs extérieurs étant fait de deux cloisons de briquettes (150 mm et 50 mm) avec un vide entre les deux, j'ai fait des fouilles pour accéder à ce vide avec l'intention d'y passer des gaines (photo).

Cependant, à certains endroits cet espace est plus étroit que ce que j'avais d'abord repéré et trop étroit pour les gaines.
D'où ma question : est-ce, rigoureusement parlant, un vide de construction, et est-ce que je peux y mettre du U1000R2V de 3*2,5^2 à la place de mes gaines + fils ? D'autre part, pour être rigoureux, le passage où ce câble U1000R2V traverse la briquette de 50mm pour accéder aux prises, il doit être dans une gaine ICTA je suppose ?

Merci à nouveau !!!
Sylvain

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
Espace entre deux cloisons vide de construction

11 août 2016 à 18:56
forum consulter ce sujet Peut-on considérer comme vide de construction l'espace entre deux cloisons sur le forum Électricité

Re-bonjour,

Merci beaucoup pour vos réponses.
Le lien initial qui m'a fait posé la question n'apparait pas dans mon premier message.
Si je comprends bien, la contrainte est purement mécanique (solidité du mur) et non pas proprement électrique (éviter un échauffement ou je ne sais quoi). Dans ce cas, je comprends pas qu'il y ait une contrainte sur la section des gaines : les trous sont les mêmes, quelle que soit la taille de la gaines que l'on met à l'intérieur (du moment quel tient...).

Pour l'aspect mécanique, je fais des fouilles aux jonctions entre les briquettes sans faire de saignées continues, comme recommandé par Gallauziaux et Fedullo.

Merci !
Sylvain
11 août 2016 à 14:38
forum consulter ce sujet Diamètre autorisé des conduits électrique dans la brique creuse sur le forum Électricité

Bonjour à tous,

Dans de la brique creuse de 50 mm je ne peux mettre qu'une gaine de 16mm, et non 20.
Je travaille effectivement dans de la briquette de 50 mm d’épaisseur dans les alvéoles font dans les 30 x 43 mm.
La norme interdit-elle vraiment de passer de la gaine de 20mm dans ce contexte ???

Bien à tous.
sloiseau
11 août 2016 à 09:12
forum consulter ce sujet Diamètre autorisé des conduits électrique dans la brique creuse sur le forum Électricité

Bonjour,

J'ai à nouveau besoin d'expertise : Quelle est la hauteur minimum d'une saignée ?
En particulier, est-ce que je peux la faire à 5 cm du sol et, ensuite, remettre une plinthe sur la saignée ?

Bien à vous.
sloiseau
10 août 2016 à 15:20
forum consulter ce sujet Encastrer derrière une plinthe hauteur d'une saignée sur le forum Électricité

OK, Merci pour la précision GL.
Mais est-ce que glisser du R2V dans une saignée sous le sol en remplacement des 4 anciens fils est assimilable à du vide de construction, ou à de l'encastrement / engravement ?
Est-ce que je "peux le faire" ?

Bien cordialement.
Sylvain
26 juillet 2016 à 07:09
forum consulter ce sujet Question distribution des fils et câbles à l'occasion d'une rénovation sur le forum Électricité

Merci pour vos réponses.

J'ignorais que le câble U1000R2V pouvait être directement noyé, sans gaine. Je n'avais pas vu ça dans Gallauziaux et Fedullo.

Quelle est la possibilité de passer un câble U1000R2V comme ça dans une ancienne tranchée, sous le rez-de-chaussée, qui contenait quatre fils d'une installation de 1964, si ça passe... dangereux et vraiment non recommandé ?
Conforme à la norme (si du U1000R2V peut-être encastré, ce n'est jamais qu'un encastrement, mais peut-être y a-t-il des règles spécifiques quand c'est dans le sol), ou bien pas conforme mais raisonnable ?

Sinon je me suis posé la question du plan suivant : faire les deux trous en noirs dans la dalle pour passer du rez-de-chaussée au premier, qui permettent de distribuer les pièces sans traverser de murs porteurs ni contourner de porte (traits noirs).
Les deux ronds rouges sont les trous existant (mais fin, pour quatre fils, et noyés), le carré rouge est la position du tableau en dessous, au rez-de-chaussée.
Est-ce que c'est une bonne stratégie ?

Bien à vous et merci pour vos conseils très utiles...
Sylvain

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
plan distribution des fils et câbles

25 juillet 2016 à 10:26
forum consulter ce sujet Question distribution des fils et câbles à l'occasion d'une rénovation sur le forum Électricité

Bonjour,

Après deux fils de discussions consacrés l'un au passage tri->monophasé et l’autre à la conception du tableau électrique.

Réfection électrique demande de conseils pour la conception du tableau
ET
Changement du tableau liaison au DB et passage en monophasé

Voici une troisième demande de conseil pour un projet de rénovation électrique : cette fois-ci il s'agit de la distribution des câbles et fils électriques à travers la maison.
C'est la partie qui me paraît la plus difficile et j'aimerais trouver une solution pour pouvoir faire le chantier en août.

Je suis dans une maison de deux niveaux, de 1964, avec une installation électrique d'origine, engravée, triphasée.
L'espace d'habitation est au premier, le rez-de-chaussée contient surtout garage (avec le tableau), buanderie, et deux bureaux.

Il n'y a pas de combles. Le toit est en légère pente inversée, avec un chéneau central pratiquement au raz de la maison et un faible espace aux deux points les plus hauts sur les deux largeurs de la maison.
Il n'y avait même pas de trappe, j'ai fait un trou pour constater que l'espace est divisé par des bastaings : les gaines des plafonniers passent
entre ces bastaings et de l'isolant, ils ont dû être posés avant la pose de l’isolant et du toit.

Il y a seulement trois départs du tableau (trois départs de 4 fils donc : Les trois phases et le neutre). Cf. photo 1. Un groupe alimente le rez-de-chaussée, un groupe monte au premier pour alimenter cuisine et salon, un groupe passe sous le sol du rez-de-chaussée et remonte au premier de l'autre côté pour alimenter les chambres. Le repiquage est intensif, il n'y a pas de distinctions circuit lumière / prises...

L'ancienne installation était donc très économe en fils.
Je ne sais pas comment faire passer l'énorme section de câbles et gaînes de la nouvelle installation, notamment entre le rez-de-chaussée et le premier.
On m'a recommandé de faire passer les fils dans des moulures au rez-de-chaussée, et de percer la dalle pour distribuer les prises au premier.
Je n'y aurais jamais pensé, ça me convainc de la nécessité de demander conseil... Cette solution malheureusement n'est possible que très localement : certaines pièces ont un hall (ouvert sur l'extérieur) en dessous d'elles ; de plus cette stratégie a déjà été utilisée pour la distribution de l'eau du chauffage, et l'espace est souvent déjà pris.

Je suis à la recherche de toutes les stratégies possibles dans ce cas de figure.
Comment faire passer les fils et câbles d'une installation moderne dans une maison avec une installation ancienne ?
Idéalement j'aurais aimé que ce soit conforme à la norme 15-100 mais j'ai des doutes que ce soit raisonnable finalement, peut-être y a-t-il des solutions très raisonnables question sécurité mais beaucoup moins lourdes.

Ci-joint une photo de la tranchée en dessous du rez-de-chaussée qui va du pied du tableau (photo 2) jusqu'au côté opposé de la maison (photo 3 et 4) puis remonte au premier étage. Est-ce que je pourrais réutiliser ce passage en y glissant de nouveaux fils ou est-ce complètement exclu ?

L'engravement a parfois été fait dans une généreuse couche de plâtre mais parfois également dans de la briquette (photos 5 et 6). La couche de plâtre semble assez épaisse pour recevoir des gaines ICTA sans attaquer la briquette.

Je joins une élévation et un plan de chaque niveau...
Merci beaucoup pour toute idée ou conseil...

Bien cordialement.
Sylvain

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
ancien tableau électriqueau pied de l'ancien tableau électriquesortie de la tranchée électriqueles fils électrique derriere le cache


engravement dans du plâtreengravement dans la briquetteplan en élévationplan rez de chausséeplan maison premier étage

24 juillet 2016 à 17:25
forum consulter ce sujet Question distribution des fils et câbles à l'occasion d'une rénovation sur le forum Électricité

Bonjour.
Oui je me suis emmêlé les pinceaux et j'aurais dû gloser mon sigle d'abord.
Par ID je voulais dire "interrupteur différentiel", l'élément du tableau en tête de rangée et qui prend deux slots... (ça fait pas très précis ça).
Par DD je voulais dire, il me semble bien, "Disjoncteur divisionnaire", ce qui est en aval d'un interrupteur différentiel. Est-ce bien cela ?

Un disjoncteur différentiel, je ne vois pas ce que c'est. Est-ce que c'est le composant qui fait à la fois disjoncteur et interrupteur, comme le disjoncteur 20 A 30mA type HPI d'un congélateur, dont vous m'avez indiqué qu'il ne faut pas le brancher sous un interrupteur ?

Un disjoncteur modulaire je ne vois pas ce que c'est.
Sinon on s'approche du but en effet... je comprends beaucoup mieux tout cela, merci beaucoup.

> La règle sur le cumul des calibres ne s'applique pour un ID 63A puisque le DB ERDF ne peut pas délivrer plus de 60A.

C'est la seule raison pour laquelle la somme des intensités sur cet interrupteur n'est pas bornée ? dans ce cas j'imagine qu'il faut être prudent, et que par exemple si on augmente l'intensité de son abonnement EDF, ça peut changer.

> Pourquoi ne pas regrouper les ID salon et chambre, quitte à mettre un circuit d'éclairage ailleurs si vous voulez conserver de la sélectivité.

Je ne suis pas sûr de comprendre : salon et chambres sont déjà sous le même Interrupteur.
Il va falloir aborder maintenant la question de la distribution pratique, qui ne me pose pas moins de problème... je vais sans doute poser encore des questions, dans un nouveau fil de discussion.
25 avril 2016 à 18:09
forum consulter ce sujet Réfection électrique : demande de conseils pour la conception du tableau sur le forum Électricité

Merci beaucoup ! je crois que c'est bon cette fois, ou du moins tout proche.

Merci pour les précisions sur le nombre de prises et le rôle du disjoncteur (valeur maximum) ainsi que sur la règle pour calculer la charge d'un ID. Effectivement avec ces précisions j'ai réduit le total des calibres des DD sur l'ID du rez-de-chaussée.
Pour le type AC du 1er, il arrivait pile à 80*0,5, j'ai donc fait passer un dd (en gras) sur le type A, qui était peu chargé.

Concrètement, que se passe-t-il si, par exemple, 60 A passent par un ID limité à 40 A ?

>> Le HPI n'est pas en aval de l'ID mais autonome : Je ne comprends pas.
> Je suppose que vous avez envisagez un disjoncteur différentiel 30mA 16A ou 20A HPI.
> Il y a donc déjà une protection différentielle 30mA. Ne surtout pas repartir en aval de l'ID 30mA AC


Je comprends qu'il faut raccorder ce DD directement au bornier, sans passer par un ID. Je présume que, concrètement, on peut le
mettre sur la même rangée qu'un autre ID et ses DD. Est-ce cela ?

Premier étage
Cuisine
ID 63A, 30mA, type A ; Intensité totale : 80 A * 0.5
..DD 2A, 1,5mm^2
....VMR (Ventilation Mécanique Répartie) cuisine
..DD 20A, 2,5mm^2
....6 prises de courants (max)
..DD 20A, 2,5mm^2
....Four (prise pour un éventuel four électrique indépendant)
..DD 20A, 2,5mm^2
....Lave vaisselle
..DD 32A, 6mm^2 Cable U-1000 R2V 3G6mm²
....plaque (actuellement ; cuisinière four + plaque)

..DD 16A, 2,5mm^2
....prises salon et couloirs (12 max)


Salon et éléments communs du haut
ID 40A, 30mA, type AC ; Intensité totale : 64 A * 0.5
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières
....(6 plafonniers : 3 salon, 1 cuis., v.-et-v. couloir, toilette)
..DD 10A
....Alimentation des volets roulants


Partie chambre
[... même ID ...]
..DD 16A, 2,5mm^2
....prises chambres 1 & 2 (12 max)
..DD 16A, 2,5mm^2
....prises chambres 3 & 4 + sdb (12 max)
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières 4 chambre + sdb + couloir + cabinet chambre 1 (= 7 plafonniers)
..DD 2A, 1,5mm^2
....VMR (Ventilation Mécanique Répartie) sdb


Rez-de-chaussée
DD 20 A 30mA type HPI
..Congélateur buanderie
ID 40A, 30mA, type A ; Intensité totale : 58 A * 0.5
..DD 16A, 2,5mm^2
....Dédié Lave linge buanderie
..DD 16A, 2,5mm^2
....Dédié Sèche linge buanderie
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières (5 : Garage (*2) + buanderie + bureau (*2))
..DD 16A, 2,5mm^2
....Dédié Pompe de relevage (assainissement)


ID 40A, 30mA, type AC ; Intensité totale : 56 A * 0.5
..DD 16A, 2,5mm^2
....prises pour bureaux 1 & 2 et buanderie (12 max)
..DD 16A, 2,5mm^2
....prises garage, véranda
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières (5 : entrée + couloir + escalier + véranda + jardin ?)
..DD 2A ; 1,5mm^2
....VMR rez-de-chaussée
..DD 2A 1,5mm^2
....sonnette
..DD 10A 1,5mm^2
....Chaudière + thermostat chaudière

24 avril 2016 à 16:14
forum consulter ce sujet Réfection électrique : demande de conseils pour la conception du tableau sur le forum Électricité

Merci beaucoup pour votre réponse !

Pour être sûr de bien comprendre :
- Passer les DD de 20A à 16A pour ne pas surcharger un ID :
Si je comprends bien, du coup je ne peux plus mettre que 5 prises et non 8.
Dans ce cas, est-ce que je peux mettre deux DD de 16A pour mettre jusqu'à 10 prises, ou bien est-ce également surcharger l'ID
(autant ou plus qu'avec un DD de 20A) ?
Du coup pour ces DD à 16A je passe à des fils de 1,5mm^2 ?

En fait si je dédouble les 3 DD dédiés aux prises (pour passer de 20A à 16A) j'en suis à 10 DD sur cette rangée, ce qui dépasse le nombre max que vous indiquez. Je ne sais pas comment faire.

D'autres part, les prises spécialisées (LL, sèche linge, congélateur) doivent rester en 20A n'est-ce pas ?

Enfin, pour les prises du garage, je me demande s'il ne faut pas rester en 20A pour le bricolage (scie circulaire, tronçonneuse, éventuellement raboteuse stationnaire et dégauchisseuse).
- Passer les DD (lumières) de de 16A à 10A pour ne pas surcharger un ID : OK.
- ID de 63A type A pour mettre à la fois le DD des plaques et les autres DD de la cuisine : super, ça me libère une rangée. C'est équivalent sur le plan de la sécurité ?
- Puisque je libère une rangée (point précédent), j'hésite à la réutiliser pour diviser l'ID "Salon/chambre" (7 DD) ou l'ID "rez-de-chaussée"
(8 DD). Je penche pour le second (vous indiquez que 8 est le max, il y a 3 circuits dédiés, et c'est la partie la plus susceptible d'évoluer).
- l'ID doit être de type A vu qu'il y a un LL : OK
- vous dites "D'ailleurs je n'ai pas vu de disjoncteur pour autre chose : PAC, chaudière..."
Chauffage et eau chaude sanitaire seront produits par une chaudière (pour l'instant un ballon en triphasé qu'il faudra changer au passage...)
- Le HPI n'est pas en aval de l'ID mais autonome : Je ne comprends pas.
- Des besoins supplémentaires que je rajoute au tableau (désolé...) :
- une pompe de relevage pour un circuit d'assainissement
- un circuit (faible puissance) pour le thermostat d'une chaudière.

Je mets ci-dessous le plan actualisé selon ces recommandations (en gras ce que j'ai changé). Reste-il des erreurs ?

Merci pour ces conseils très précis.

Câblage Disjoncteur de branchement / tableau
16 mm² (30/60 A) (<= 27m)

Câblage bornier du tableau => ID
J'ai lu que la norme stipule d'employer la section en rapport du réglage maximum du disjoncteur de branchement.
Donc toujours du 16mm².
J'ai acheté du U-1000 R2V 2x16mm² + le conducteur de terre séparément.

Premier étage
Cuisine

ID 63A, 30mA, type A
..DD 2A, 1,5mm^2
....VMR (Ventilation Mécanique Répartie) cuisine
..DD 20A, 2,5mm^2
....6 prises de courants (max)
..DD 20A, 2,5mm^2
....Four (prise pour un éventuel four électrique indépendant)
..DD 20A, 2,5mm^2
....Lave vaisselle
..DD 32A, 6mm^2 Cable U-1000 R2V 3G6mm²
....plaque (actuellement ; cuisinière four + plaque)

Salon et éléments comms du haut
[code]ID 40A, 30mA, type AC
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières
....(6 plafonniers : 3 salon, 1 cuis., v.-et-v. couloir, toilette)
..DD 10A
....Alimentation des volets roulants
..DD 16A, 1,5mm^2
....prises salon et couloirs (5 max)
..DD 16A, 1,5mm^2
....prises salon et couloirs (5 max)


Partie chambre
[... même ID ...]
..DD 16A, 1,5mm^2
....prises chambres 1 (5 max)
..DD 16A, 1,5mm^2
....prises chambres 2 (5 max)
..DD 16A, 1,5mm^2
....prises chambres 3 (5 max)
..DD 16A, 1,5mm^2
....prises chambres 4 et sdb (5 max)
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières 4 chambre + sdb + couloir + cabinet chambre 1 (= 7 plafonniers)
..DD 2A, 1,5mm^2
....VMR (Ventilation Mécanique Répartie) sdb



Rez-de-chaussée
ID 40A, 30mA, type A
..DD 20 A 30mA type HPI ???
....Congélateur buanderie
..DD 20A, 2,5mm^2
....Dédié Lave linge buanderie
..DD 20A, 2,5mm^2
....Dédié Sèche linge buanderie
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières (5 : Garage (*2) + buanderie + bureau (*2))
..DD 20A, 2,5mm^2
....Dédié Pompe de relevage (assainissement)


ID 40A, 30mA, type AC
..DD 16A, 1,5mm^2
....prises pour bureaux 1 (5 max)
..DD [b]16A, 1,5mm^2
....prises pour bureaux 2 et buanderie (5 max)[/b]
..DD 16A, 1,5mm^2
....prises garage, véranda
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières (5 : entrée + couloir + escalier + véranda + jardin ?)
..DD 2A ; 1,5mm^2
....VMR rez-de-chaussée
..DD 2A 1,5mm^2
....sonnette
..DD 2A 1,5mm^2
....thermostat chaudière


23 avril 2016 à 17:37
forum consulter ce sujet Réfection électrique : demande de conseils pour la conception du tableau sur le forum Électricité

Oui, c'est que j'avais des réponses claires à mes questions.
Je n'ai pas encore fait le passage en monophasé mais je prévois de brancher le tableau sur une phase et un neutre pour quelques jours en attente du passage de l'électricien.
J'aurais dû remercier d'ailleurs pour ces réponses mais je prévoyais de donner suite avec des questions sur le tableau, que je ne peux faire que seulement maintenant...
Cordialement,
Sylvain
22 avril 2016 à 10:01
forum consulter ce sujet Réfection électrique : demande de conseils pour la conception du tableau sur le forum Électricité

Bonjour,

Je voudrais refaire l'électricité de ma maison, avec l'objectif d'être conforme à la norme 15-100.
Il s'agit d'une maison de deux niveaux de 150m^2 + garage :
- en haut : une cuisine, une sdb, un salon, 4 chambres
- en bas : un garage, une buanderie, deux chambres / bureau

L'installation date de 1964, elle est actuellement en triphasé et j'ai prévu de passer en monophasé.
J'ai prévu l'installation suivante...
Merci pour tous conseils sur ce projet de tableau !

Câblage Disjoncteur de branchement / tableau
16 mm² (30/60 A)
J'ai acheté du U-1000 R2V 2x16mm² + le conducteur de terre séparément.
Câblage bornier du tableau => ID
J'ai lu que la norme stipule d'employer la section en rapport du réglage maximum du disjoncteur de branchement.
Donc toujours du 16mm². Je suppose qu'il faudra du fil plutôt que du cable de type U-1000...
1/ Premier étage
Cuisine
ID 40A, 30mA, type AC
..DD 2A, 1,5mm^2
....VMR (Ventilation Mécanique Répartie) cuisine
..DD 20A, 2,5mm^2
....8 prises de courants
..DD 20A, 2,5mm^2
....Four (prise pour un éventuel four électrique indépendant)
..DD 20A, 2,5mm^2
....Lave vaisselle

ID 40A, 30mA, type A
..DD 32A, 6mm^2
....plaque (actuellement ; cuisinière four + plaque)
....Cable U-1000 R2V 3G6mm²

Salon et éléments comms du haut
ID 40A, 30mA, type AC
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières
....(6 plafonniers : 3 salon, 1 cuis., v.-et-v. couloir, toilette)
..DD 16A, ?
....1 circuit 16 A (ou 20 A) pour l'alimentation des volets roulants
..DD 20A, 2,5mm^2
....8 prises salon et couloirs

Partie chambre
[...même ID]
..DD 20A, 2,5mm^2
....prises chambres 1 & 2
..DD 20A, 2,5mm^2
....prises chambres 2 & 3 + sdb
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières 4 chambre + sdb + couloir + cabinet chambre 1 (= 7 plafoniers)
..DD 2A, 1,5mm^2
....VMR (Ventilation Mécanique Répartie) sdb

2/ Rez-de-chaussée
ID 40A, 30mA, type AC
..DD 20 A 30mA type HPI
....Congélateur buanderie
..DD 20A, 2,5mm^2
....Dédié Lave linge buanderie
..DD 20A, 2,5mm^2
....Dédié Sèche linge buanderie
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières (5 : Garage (*2) + buanderie + bureau (*2))
..DD 20A, 2,5mm^2
....prises pour les deux bureaux et buanderie
..DD 20A, 2,5mm^2
....prises garage, veranda
..DD 10A, 1,5mm^2
....Lumières (5 : entrée + couloir + escalier + veranda + jardin?)
..DD 2A ; 1,5mm^2
....VMR rez-de-chaussé
..DD ???
....sonnette

Dimensionnement tableau
Je compte 4 ID et 21 DD soit 4*2 + 21 = 29 modules dans le tableau.
S'il faut 20 % de libre il faut un tableau de 40 modules minimum. Est-ce cela ?

Questions :
Merci beaucoup pour toute critique ou remarque sur ce projet de tableau : est-ce dimensionné, bien réparti, y a-t-il des oublis ou des erreurs...
Est-ce qu'on peut mettre autre chose que le Disjoncteur différentiel de 32A dédié aux plaques sous le même ID ?.
Comment répartir au mieux les DD sur les ID pour ne pas risquer la surchauffe ? Est-ce que la rangée du dernier ID (le rez-de-chaussée) n'est pas trop chargé : il ne reste que 2 slots de libre.
J'ai lu sur un site qu'il faudrait un ID de type A également pour le lave-linge. Les autres sources que j'ai consultées parle de ID de type AC.

De même, j'ai lu des avis contradictoire sur les lumières : DD 16A ou 10A (les sources convergent un peu vers : DD 16A ou coupe-circuit 10A)
De même, est-ce qu'il faut un disjoncteur 16 A ou 20 A pour l'alimentation des volets roulants ?
Lors du passage au monophasé, est-ce que 30/60 A est un ampérage suffisant pour une maison de cette superficie (150 m^2 + garage) ?
Est-ce que la conformité à la norme impose vraiment de mettre connecteur RJ45 en remplacement des anciennes prises téléphone et de mettre une prise RJ45 par pièce (toilettes comprises ?).

Merci beaucoup !
Sylvain
22 avril 2016 à 09:17
forum consulter ce sujet Réfection électrique : demande de conseils pour la conception du tableau sur le forum Électricité

Bonjour,

Dans le cadre d'un changement de tableau j'ai deux questions :
- l'actuel tableau est relié à une ensemble (cf. photo ci-joint) comprenant (de haut en bas) un boîtier dont j'ignore la fonction, le compteur et le DB sur une planche de bois que je ne sais pas par quel bout prendre.
La liaison vers le tableau se fait par le conduit (métallique) qui part en haut.
L'arrivée de l'électricité se fait à travers le mur, derrière cette planche de bois.
Est-ce que je peux démonter ça ? N'y aura-t-il pas à l'évidence du courant derrière, même en coupant le DB ?
Peut-être y a-t-il une procédure pour raccorder un tableau à ce type d'installation en toute sécurité (en particulier, je ne sais pas à quoi sert le troisième boîtier, en haut).
- l'installation actuelle est en triphasé. Dans le cadre d'un passage en monophasé, EDF me dit qu'il faut installer le nouveau tableau avant l'arrivée du technicien.
Je souhaiterais donc brancher mon tableau mono sur une phase de l'installation en tri.
Je lis un peu partout que en déséquilibrant les phrases, le DB triphasé va sauter.
Je comprends que ce n'est pas viable comme installation définitive, mais est-ce une possibilité dans une perspective de courte durée (un jour ou deux, en attendant le technicien ? Tant pis s'il faut remettre le courant quelques fois !) si on consomme très peu d'électricité, est-ce que ça peut tenir, temporairement ?
Après tout, on peut bien brancher les plaques et laisser tout le reste éteint, dans ce cas la consommation est bien très déséquilibrée entre les trois phases... ou bien je raisonne mal ?

Bien cordialement.
SL

Voici la photo :
Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
changement de tableau électrique

21 septembre 2015 à 19:26
forum consulter ce sujet Changement du tableau liaison au DB et passage en monophasé sur le forum Électricité

Merci beaucoup pour ces explications.
SL
15 septembre 2015 à 11:53
forum consulter ce sujet Section du conducteur indiquée dans la notice d'une prise murale sur le forum Électricité

OK, merci pour le raisonnement.
Je l'adopterais à la prochaine pièce.
Mais dans le cas présent dans mon chantier j'ai déjà passé dans des moulures (et fermé celles-ci...) du 1,5mm², pour un ensemble de cinq prises.
J'ai également (pour une pose semi-encastrée) scellé des gaines ICTA de 16mm² entre moulures et boîtes d'encastrement de la prise...
Est-il possible de mettre du 1,5 dans la prise, ou bien faut-il nécessairement ré-ouvrir les goulottes, et re-sceller des gaines de 20 mm² ?

Si le 1,5 n'apporte rien, j'en déduis que les gaines ICTA de 16mm² n'ont plus beaucoup d’intérêt non plus.
Dans la doc de mon élément, je lis : "Capacité des bornes : 2 x 2,5 mm² ". Puis-je en déduire que 2,5 est le maximum mais que je peux mettre du 1,5 ?
prises de courant standard francais.pdf

Merci encore pour les réponses.
SL
15 septembre 2015 à 11:13
forum consulter ce sujet Section du conducteur indiquée dans la notice d'une prise murale sur le forum Électricité

Bonjour,

J'ai une prise Legrand (989 85) dont la notice dit : " Câble rigide : 2,5 mm²".
Est-ce que c'est le maximum (est-ce que je peux mettre du 1,5 mm²) ou bien est-ce que c'est cette section strictement qui est autorisée ?

Bien cordialement.
SL
15 septembre 2015 à 09:58
forum consulter ce sujet Section du conducteur indiquée dans la notice d'une prise murale sur le forum Électricité

OK, merci beaucoup pour les conseils et les marques, je ne les connaissais pas toutes.
J'aurais bien aimé quelque chose en toiture, mais ça semble quand même plus cher et plus compliqué s'il y a un moteur, et sans garantie de débit suffisant si c'est en ventilation naturelle assistée (sans moteur si j'ai bien tout compris).
Bien cordialement, SL
12 septembre 2015 à 10:47
forum consulter ce sujet Conseils pour le choix d'un système de ventilation VMR sur le forum Électricité

Bonjour,

Je cherche à ventiler mon logement qui est légèrement humide et n’a pas de VMC.
Je n’ai pas de combles où installer une VMC (c’est un toit plat en bac acier et des poutres compartimentent le léger espace restant au-dessus du plafond).
Par contre, dans les trois pièces de service, il y a une aération par un conduit allant directement sur le toit, où il y a donc trois petites sorties.

Il m’a semblé que dans ce type de situation il fallait se tourner vers une ventilation de type VMR (ventilation mécanique répartie), pour augmenter un peu le tirage de ces trois conduits avec trois petits moteurs.

Qu’en pensez-vous ? Y a-t-il une autre solution à laquelle je n'aurais pas pensée ?
Et que me conseillez-vous comme produit pour ventiler un logement de 150 m² ?

Bien cordialement.
09 septembre 2015 à 15:50
forum consulter ce sujet Conseils pour le choix d'un système de ventilation VMR sur le forum Électricité

Bonjour.

Dans une maison en rénovation je souhaite installer du double vitrage mais je n'ai pas les moyens de tout faire d'un coup.
Je me demande donc s'il est préférable, en terme d'économie d'énergie (pas en terme de confort) de changer en priorité les fenêtres du premier étage ou les fenêtres du rez-de-chaussée (voire une porte du rez de chaussée qui laisse passer pas mal d'air).
Les pièces à vivre sont au premier étage.

Bien cordialement.
01 septembre 2015 à 11:44
forum consulter ce sujet Faut-il isoler en priorité un rez de chaussée ou un premier étage ? sur le forum Isolation